/misc
Navigation

Habiter le territoire intelligemment

Coup d'oeil sur cet article

Il est temps de s’attaquer à certains préjugés entendus cette semaine lorsqu’il était question de choix d’aménagement pour notre magnifique territoire, de plus en plus défiguré par l’étalement urbain.

La densification, ce n’est pas empiler des familles dans des tours en béton entourées de stationnements, comme l’a sous-entendu le ministre Bonnardel. Il y a moyen de faire ça intelligemment. 

Qualité de vie

Savez-vous quel est l’un des endroits le plus densément peuplé au Québec ? 

Le Plateau Mont-Royal ! 

Mais à Montréal, il y a aussi Rosemont, Villeray, Côte-des-Neiges et Verdun.

On y trouve beaucoup d’espaces verts, de pistes cyclables et de zones piétonnières. Les familles ont envie d’y habiter parce que la qualité de vie y est exceptionnelle. On peut presque tout faire en moins de 15 minutes à pied, à vélo ou en transport collectif. 

La vie culturelle y est foisonnante, justement parce qu’il y a plein de monde. 

À Québec, les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Montcalm et Limoilou sont d’autres exemples de saines densifications où les principaux services sont à proximité. 

Santé 

Densifier nos villes et nos villages n’est pas seulement une réponse intelligente à la crise du logement et à la crise climatique, cela contribue aussi à la santé de la population.  

Lorsque notre quartier nous permet de vivre sans dépendre d’une voiture, on fait plus d’exercice pour se déplacer, ce qui est bon pour la santé physique.  

Parce que les gens ont l’occasion de se côtoyer dans des milieux de vie partagés, il se crée aussi davantage de liens sociaux bénéfiques à la santé mentale. 

Lorsqu’on connaît ses voisins, on peut plus facilement s’entraider et partager des ressources : espaces, véhicules, outils, jouets, équipements sportifs, infrastructures, etc. C’est à la fois écologique et économique.

Il est aussi intéressant de savoir que les liens de solidarité qui se construisent à l’échelle d’un village ou d’un quartier contribuent à la résilience des communautés. 

On risque d’en avoir bien besoin en ces temps incertains. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.