/opinion/columnists
Navigation

La droite que je déteste

US-DONALD-TRUMP-HOLDS-PENNSYLVANIA-RALLY-WITH-GOP-SENATE-CANDIDA
Photo AFP La droite trumpiste est une caricature de la droite.

Coup d'oeil sur cet article

Je suis pour la loi et l’ordre.

Des peines plus sévères pour les criminels.

Une utilisation plus responsable de l’argent public.

Un État moins gros.

Une bureaucratie moins lourde.

Une immigration qui tient compte de notre capacité d’accueil.

Et je me méfie des gens qui trouvent que tout ce qui est vieux est périmé et qui rêvent de jeter nos traditions à la poubelle. 

LE CANCER TRUMPISTE

Tout ça fait de moi, paraît-il, un « gars de droite ».

Personnellement, je ne vois pas en quoi donner des peines plus sévères aux criminels est « de droite ». Selon moi, c’est juste logique, vouloir vivre en sécurité ne me semble ni une valeur de droite ni une valeur de gauche (« There’s no left and right, there’s only up and down », comme disait Bob Dylan), mais, bon, s’il faut à tout prix me coller une étiquette, je l’accepte. 

Être considéré comme étant « de droite » ne me fait pas peur. 

Si ça peut faire plaisir aux chroniqueurs de Radio-Canada...

Si ça peut leur donner un orgasme chaque fois qu’ils disent que je suis un « méchant chroniqueur de droite »...

Mais tout comme la gauche est gangrénée par le cancer woke, la droite traditionnelle (celle qui défend les valeurs que je mentionne en début d’article) est menacée par un mal que je nommerais le « trumpisme ».

Regardez le Parti républicain.

Ce parti a déjà été un grand parti, qui défendait des valeurs honorables, respectables.

C’est devenu un parti de clowns.

Un club de débiles. 

Une association d’abrutis.

Et si ça continue, le Parti conservateur du Canada va glisser sur la même pente. 

Qui mène droit dans le fossé. 

DROITS ET LIBAAAAAARTÉS

Quels sont les symptômes nous permettant de reconnaître qu’un bon vieux militant de la droite traditionnelle est atteint de « trumpisme » ?

Simple.

Au lieu de défendre les institutions, il les attaque. 

Trump appelant ses adeptes à prendre d’assaut le Capitole, Poilievre disant qu’il faut enlever le système monétaire canadien des mains des banquiers et de la Banque du Canada. 

C’est le même délire.

Autre symptôme : une propension à voir des complots partout. 

Les démocrates dirigent un réseau de pédophiles qui organisent des orgies sataniques dans le sous-sol de pizzérias.

Justin Trudeau est le fils de Fidel Castro, et comme son dictateur de père, il souhaite nous enlever nos droits et nos libertés. 

Troisième symptôme : voir tout appel à la solidarité comme une attaque directe à nos libertés.

Porter le masque ? Mais c’est la dictature ! Vite, prenons la capitale d’assaut, LIBAAAAAAAAARTÉ !!!!! 

UNE CARICATURE

Cette droite me fait freaker et me donne des nausées. 

Pour moi, c’est une caricature de la droite. 

Cette droite enragée et colérique, qui défend le droit de véhiculer des mensonges et de saloper des réputations sur les ondes.

Cette droite ignare, qui méprise la culture. 

Cette droite stupide, qui se méfie de la science. 

Cette droite moralisatrice, qui est contre l’avortement et le mariage gai.

Cette droite « gros char, gros gun » qui roule des mécaniques.

Cette droite qui flatte les plus bas instincts du « peuple » au lieu de s’adresser à son intelligence. 

Cette droite fait honte à ma droite. 

Comme les Wokes font honte à la gauche.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.