/opinion/columnists
Navigation

Les Russes perdent la bataille de Kharkiv

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir perdu la bataille de Kyïv, l’armée russe perd une autre bataille importante, celle de Kharkiv, deuxième ville en importance en Ukraine.  

Les troupes russes, qui avaient déjà amorcé il y a quelques jours un retrait des alentours de la ville, ont reculé encore davantage vendredi et hier. 

Plusieurs bataillons russes ont été obligés de reculer pour éviter un encerclement par l’armée ukrainienne.  

Les Russes ont également subi une humiliante défaite en tentant plusieurs fois, en vain, de traverser la rivière Donets, au sud de Kreminna. 

Hier, Volodymyr Zelensky a annoncé que l’armée ukrainienne avait libéré plus de 1000 agglomérations en moins de 24 heures. 

Infographie : K.Leblanc et Étienne Desforges

Poutine s’obstine 

Néanmoins, Vladimir Poutine persiste obstinément à poursuivre la guerre.  

Le chancelier allemand Olaf Scholz, qui lui a parlé au téléphone vendredi, a déclaré qu’il n’y avait aucun changement chez le président russe, alors qu’il devrait graduellement comprendre que seule une entente avec l’Ukraine peut le sortir de la situation. 

Nouvelles armes 

Sur le terrain, les armes envoyées par les pays de L’OTAN changent le cours de la guerre. Non seulement les soldats ukrainiens sont-ils en train de gagner au nord, mais encore, ils pilonnent les positions russes dans le sud. 

Cependant, malgré ces victoires, la guerre n’est pas encore gagnée pour les Ukrainiens.  

Hier, les Russes ont capturé la ville de Roubijné. De plus, les Russes continuent à pilonner plusieurs villes du Donbass. Par exemple, les bombardements russes détruiraient chaque jour une cinquantaine de maisons dans la région du Louhansk.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.