/world/middleeast
Navigation

Trêve au Yémen: premier vol commercial depuis Sanaa en six ans

Trêve au Yémen: premier vol commercial depuis Sanaa en six ans
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un avion de la compagnie Yemenia a décollé lundi de Sanaa, premier vol commercial en six ans au départ de la capitale du Yémen contrôlée par les rebelles Houthis, dans le cadre d'une trêve dans la guerre qui ravage ce pays.  

L'avion, qui se dirige vers la capitale jordanienne Amman, transporte une centaine de passagers yéménites, pour la plupart des personnes malades ou âgées, ont constaté des correspondants de l'AFP à l'aéroport de Sanaa.

Les rebelles Houthis ont pris le contrôle de la capitale yéménite en 2014, déclenchant un conflit sanglant avec le gouvernement reconnu par la communauté internationale. 

Une coalition dirigée par l'Arabie saoudite voisine intervient depuis 2015 pour appuyer les forces loyalistes. Cette coalition contrôle tout l'espace aérien et maritime du Yémen, y compris les zones où les rebelles ont pris le pouvoir, en particulier dans le nord-ouest de ce pays pauvre de la péninsule arabique.

Seuls les vols de l'ONU étaient jusqu'ici autorisés à l'aéroport de la capitale depuis 2016.

Les Houthis, proches de l'Iran, accusent Ryad de maintenir un «blocus» sur le Yémen, les Saoudiens disant vouloir se prémunir contre la contrebande d'armes et autres activités clandestines.

Mais depuis le 2 avril, les parties en conflit observent une trêve nationale qui a donné une rare lueur d'espoir à une population d'environ 30 millions d'habitants, livrés à l'une des pires tragédies humanitaires au monde.

Cette trêve prévoit, outre un cessez-le-feu relativement respecté, l'ouverture au compte-gouttes de l'aéroport de Sanaa aux vols commerciaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.