/news/green
Navigation

Un prix de développement durable pour Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Au moment même où des opposants écologistes tentent de bloquer l'expansion du parc industriel 40-55, la Ville de Trois-Rivières a décroché un prestigieux prix reconnaissant ses mérites dans le développement économique durable.

Ce sont ses efforts pour recycler des sites inexploités et pour densifier l'activité industrielle qui ont attiré l'attention lors du congrès de l'Union des municipalités du Québec.

Le directeur du service de développement économique de Trois-Rivières (IDE) Mario De Tilly avait pourtant été appelé à démissionner par les écologistes, à la veille de l'obtention de cet honneur. On lui reprochait des propos jugés méprisants dans les jours précédents.

Ce prix l'a doublement conforté dans pour orienter le développement économique de la Ville et dans sa décision de ne pas donner suite à l'injonction écologiste. «Nous, on avait identifié que pour éviter l'étalement urbain, la meilleure méthode qui existait, c'était d'utiliser le patrimoine déjà bâti. C'était tout à fait innovant et c'est la première fois que quelqu'un faisait ça au Canada», a exposé Mario De Tilly.

Pour le maire de Trois-Rivières, cette reconnaissance sera un argument de plus en faveur de l'expansion limitée du parc 40-55 afin d'assurer la protection des milieux humides.

«Lorsqu'on arrive avec un projet de parc industriel ou d'agrandissement de celui-ci à l'intérieur du périmètre [de la ville], c'est la démonstration qu'on est rendu là dans notre progression», a plaidé Jean Lamarche.

Un conseiller municipal opposé à l'expansion estime que les deux choses n'ont aucun rapport. «Le nouveau Carrefour 40-55, c'est un autre dossier complètement différent qui est le développement d'un parc industriel sur un milieu humide», a plaidé Luc Tremblay.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.