/news/currentevents
Navigation

Crise d’épilepsie au volant: un conducteur cause un accident à Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Un homme dans la quarantaine qui n’avait pas le droit de conduire pour des raisons médicales a été victime d’un accident après avoir fait une crise d’épilepsie au volant, à Lévis.

• À lire aussi: Le troisième accident d’une épileptique aura été mortel

L’événement s’est produit peu après 15h30, mercredi après-midi. Le conducteur circulait alors sur la route du Président-Kennedy (173), dans le secteur de Pintendre, quand sa crise s’est déclenchée.

L’homme qui n’avait plus aucun contrôle sur son corps a perdu la maitrise de son véhicule près du McDonald’s, situé à l’angle de la rue du Terroir, et a traversé le terre-plein central. Sa course s’est finalement terminée après qu’il ait percuté un poteau.

«Miraculeusement, aucune autre personne n’a été impliquée», affirme le porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), François Gagnon, qui souligne que l’issue de cet événement aurait pu être beaucoup plus dramatique.

L’homme en question avait une sanction médicale lui interdisant de conduire en raison de la possibilité qu’il soit pris d’une crise d’épilepsie.

Il a été reconduit au centre hospitalier pour y recevoir des soins adéquats à son état de santé. Le dossier a été soumis au procureur de la couronne pour conduite dangereuse, a fait savoir le SPVL.

Des conséquences réelles

Un incident similaire a eu des conséquences bien plus graves à l’été 2016, devant le CHUL, à Québec. Jonathan Falardeau-Laroche, en proie à une crise d’épilepsie, a happé mortellement une femme enceinte qui venait de quitter l’établissement après un suivi de grossesse.

Le jour même de l’accident, le neurologue de M. Falardeau-Laroche lui avait interdit de conduire en raison de ses problèmes de santé.

Le tribunal avait alors condamné l’homme à purger une peine de 32 mois de détention, soulignant «le degré d’insouciance élevé à l’égard de la vie et de la sécurité d’autrui».

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.