/misc
Navigation

Qui est le grand gagnant du débat linguistique?

Coup d'oeil sur cet article

Question: qui est le grand gagnant du débat linguistique du moment, selon vous ?

Réponse : le gouvernement de François Legault.

Si vous cherchez à comprendre la popularité de la CAQ, portez un regard sur les récents débats linguistiques.

On pourrait croire que le projet de loi 96 est enlisé tant il est critiqué.

Il déplaît tout autant à la communauté anglophone qu’aux nationalistes, qui auraient espéré l’extension de la loi 101 au cégep.

Les deux pôles linguistiques sont mécontents. 

La CAQ, elle, fait de l’équilibrisme.

Son succès, que dis-je sa domination impériale !, vient de là : son ambivalence, sa façon de se positionner entre les lignes et d’incarner une certaine modération plaisent aux Québécois.

PLQ

Le PLQ a décidé de rebrousser chemin après une brève marche nationaliste. 

Pour sauver ses derniers acquis à Montréal, le PLQ sacrifie le reste du Québec.

Sa présence à la manifestation anti-loi 96 risque de lui faire accoler l’étampe du « Québec bilingue ».

Défendre les droits individuels en participant à une manifestation est une chose.

Participer à une marche organisée par le Quebec Community Groups Network dont la présidente, Marlene Jennings, sombre dans un délire verbal est une autre histoire.

Son répertoire de déclarations diffamatoires est rempli. Pensons à la fois où elle a tracé un lien entre la loi 96 et les droits ukrainiens bafoués par l’invasion russe. 

Toute cette enflure rhétorique toxifie le débat. Mais elle couronne surtout François Legault en représentant de la majorité francophone. 

Tragédie 

Le tragique de cette loi est qu’elle n’offre pas de véritable solution à la régression du français.

Par les affabulations des représentants anglophones, la légitimité politique qu’offre le PLQ à ces derniers ainsi que par ses exagérations bureaucratiques, on nous donne l’impression que la loi 96 va loin. 

Alors qu’elle n’agit pas sur l’essentiel. C’est une loi sans remède, une loi sans moyen, une loi plutôt bureaucratique.

Politiquement, la CAQ est gagnante. Le français, beaucoup moins.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.