/finance
Navigation

Grève générale illimitée au Casino de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Face à l’impasse dans les négociations pour le renouvellement de leur convention collective, les croupiers du Casino de Montréal ont déclenché une grève générale illimitée samedi matin. 

• À lire aussi: Autre grève-éclair au Casino de Montréal

Ainsi, après avoir fait deux grèves ponctuelles de quatre heures la fin de semaine dernière, les croupiers ont monté le ton dans leurs moyens de pression. Les syndiqués ont également prévu faire une ligne de piquetage dès 14h.

Malgré tout, Loto-Québec a affirmé, par voie de communiqué, que l’établissement maintient ses activités pendant cette grève. «Ainsi, les jeux les plus populaires, comme le black jack, la roulette et le baccara, sont offerts, tandis que le salon de poker est quant à lui fermé. Toutes les autres activités, comme les restaurants, les spectacles ou les jeux de machine à sous, se déroulent normalement», peut-on lire.

Deux points demeurent importants dans les négociations entre les croupiers et Loto-Québec, soit le temps de pause et la rémunération.

«Le nombre de personnes qui souffrent de blessures professionnelles est fulgurant. Nous exigeons un meilleur [aménagement] du temps travaillé et du temps de repos pour éviter les blessures», a déclaré Jean-Pierre Proulx, conseiller syndical du SCFP.

De son côté, Loto-Québec estime que certaines demandes sont déraisonnables et rappelle que les mêmes paramètres ont été acceptés par les croupiers de ses autres casinos.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.