/sports/fighting
Navigation

Victoire de Jean Pascal: le jeu de cartes de Greg Leon

Jean Pascal vs Fanlong Meng
Photo courtoisie Fanlong Meng a goûté à la médecine de Jean Pascal.

Coup d'oeil sur cet article

PLANT CITY, Floride | Le promoteur de l’événement au Probox Event Center ne le dira pas publiquement, mais Jean Pascal a bousillé les plans de sa compagnie avec sa victoire contre Fanlong Meng.

• À lire aussi: La victoire de la résilience

• À lire aussi: Pascal a vécu l’enfer

Maintenant, avec cette 36e victoire en carrière en 43 combats, quelle est la suite des choses pour l’ancien champion du monde ? 

Le principal intéressé croit qu’il peut obtenir un combat de championnat dès sa prochaine sortie. 

« Je viens de battre l’aspirant no 1 de l’IBF. C’était un boxeur invaincu. Je suis de retour dans le mix. Je n’aurais jamais dû quitter cette position. 

« Je suis revenu au sommet. Je vais m’asseoir avec Greg Leon pour la suite des choses. »

Comme aller au restaurant

Leon a du pain sur la planche. Il va tenter de trouver un autre combat payant à Pascal, qui devrait avoir lieu avant la fin de l’année. Avec sa victoire de vendredi, il a de bonnes cartes en main.

« C’est comme aller au restaurant, a expliqué Greg Leon. On va regarder le menu et on va décider quel plat on veut manger. 

« On va tenter de prendre la décision qui est la plus logique. On va décider en équipe comme on l’a toujours fait tout en expliquant les avantages et les désavantages à Jean. »

Le gérant du boxeur québécois devra maintenant faire du lobbying auprès de l’IBF afin de trouver une place favorable dans le classement de cet organisme de sanction à son athlète. 

« À la pesée, j’ai déjà averti le représentant de l’IBF que le combat de Jean contre Fanlong Meng avait tous les critères réunis (poids et nombre de rounds) pour être un duel éliminatoire.  

« À travers mes discussions avec les gens de l’IBF, je crois que c’est irréaliste de penser que Jean pourrait se retrouver dans la position de premier aspirant. On n’a pas payé les frais de sanction pour un combat éliminatoire. »

Dans le top 5

Il n’est pas impossible toutefois que Pascal se retrouve dans le top 5 de cette association derrière Joshua Buatsi, Anthony Yarde, Gilberto Ramirez et Badou Jack. 

À l’heure actuelle, c’est difficile de penser que Pascal pourrait se retrouver dans un combat de championnat du monde d’ici la fin de l’année. Il y a déjà un combat d’unification entre Artur Beterbiev et Joe Smith jr en juin. Trois des quatre titres des 175 lb seront à l’enjeu. 

L’autre champion des mi-lourds, Dmitry Bivol, pourrait recevoir une proposition pour un combat revanche contre Canelo Alvarez. Toutefois, rien n’est confirmé. 

On lance une idée comme cela : un deuxième duel entre Pascal et Jack à 180 ou 185 lb. Ce serait le bon moment pour les deux hommes de régler de vieux comptes qui traînent depuis décembre 2019. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.