/opinion/columnists
Navigation

Les grandes manœuvres américaines

SKOREA-US-DIPLOMACY
Photo AFP Le président Joe Biden dans un discours en Corée du Sud hier pendant son voyage en Asie.

Coup d'oeil sur cet article

Joe Biden et son équipe (surtout son équipe) poursuivent leurs grandes manœuvres internationales pour répondre à la guerre en Ukraine, et plus généralement, à l’influence grandissante des puissances autoritaires.  

La Chine est dans le collimateur du voyage de cinq jours que Biden a entrepris en Asie. Les objectifs de ce voyage sont militaires, économiques et idéologiques. Ces grandes manœuvres ont commencé bien avant la guerre en Ukraine. Cependant, la tentative d’annexion de l’Ukraine a accéléré et facilité les actions diplomatiques du gouvernement américain.

De quelles menaces militaires s’agit-il ?

Depuis plus de 10 ans, la Chine a transformé de nombreux îlots rocheux en mer de Chine en bases militaires. La Chine revendique de vastes étendues d’eaux internationales ou encore d’immenses espaces maritimes qui se situent à l’intérieur des zones économiques de 200 miles marins de tous les pays limitrophes de cette mer. Elle a attaqué le territoire indien. Elle livre une aide appréciable à la Corée du Nord. Elle menace de plus en plus fortement d’attaquer Taïwan. Elle pourrait bientôt établir des bases militaires en Océanie. Elle est devenue la seconde puissance militaire mondiale et sa puissance armée augmente au point où elle devrait d’ici quelques années surpasser celle des États-Unis. Cette évolution inquiète en particulier l’Inde, la Corée du Sud, le Japon et l’Australie.


De quelles menaces économiques s’agit-il ?

La Chine est la première puissance économique au monde en parité de pouvoir d’achat. Elle récolte annuellement le plus grand nombre de nouveaux brevets. Un des problèmes est que le Parti communiste chinois contrôle toutes les grandes et moyennes entreprises chinoises.

Cela procure à ces entreprises des avantages commerciaux indus sur les entreprises occidentales, en particulier en termes d’accès au capital, d’accès aux marchés ou d’approvisionnement illicite en technologies étrangères. Bien plus, la pandémie a montré que les chaînes d’approvisionnement mondiales sont fragiles. Biden tente donc de diversifier ces chaînes, entre autres pour les soustraire à l’influence de la Chine. 

Cela constitue un des aspects les plus importants de son voyage en Asie. Il est à noter qu’il y a quelques jours, les Européens et les Américains se sont entendus sur la reconfiguration mondiale des chaînes de production. L’expulsion de Huawei au Canada fait partie de ces mesures. Mais Huawei n’est que la pointe de l’iceberg.


De quelles mesures idéologiques s’agit-il ?

Il appert de plus en plus que la Chine, comme la Russie, diffuse dans le monde une propagande antidémocratique insidieuse et malveillante. Par exemple, la désinformation russe et chinoise atteint de tels sommets que même dans plusieurs espaces de réponse du Journal, des lecteurs reprennent sincèrement la propagande russe, en dépit des faits, comme si les chroniqueurs n’avaient pas pris soin de confronter leurs sources. Les démocraties s’organisent de plus en plus pour lutter contre cette guerre de propagande qui provient des pays autoritaires.


Les pays démocratiques font-ils aussi de la propagande ?

Les pays démocratiques font très peu de propagande comparativement aux pays dictatoriaux. Il faut bien comprendre que la plupart des gens qui vivent dans des dictatures, les Chinois et les Russes en premier lieu, préféreraient être libres et pouvoir critiquer leurs gouvernements. Ils ne le peuvent pas. Souvent, la peur les réduit au silence.


En quoi l’invasion russe de l’Ukraine aide-t-elle les démocraties ?

L’invasion russe est venue brutalement rappeler aux démocraties que des dictatures travaillent activement contre elles. En fait, Poutine a rendu un fier service aux démocraties.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.