/news/transports
Navigation

Loi 96: la communauté de Kahnawake force la fermeture du pont Honoré-Mercier

Coup d'oeil sur cet article

La communauté de Kahnawake a forcé la fermeture du pont Honoré-Mercier, samedi, lors d'une manifestation contre la loi 96. 

Une manifestation partant de la réserve de Kahnawake, en Montérégie, s’est dirigée vers le pont reliant Montréal à la Rive-Sud, forçant ainsi la fermeture de l’installation par le ministère des Transports.

La Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont également été appelés en renfort afin d’assurer la circulation et la sécurité de tous. «En aucun cas nous ne prendrons position dans le litige qui est manifesté en ce moment», a déclaré le porte-parole de la SQ, Nicolas Scholtus.

Plusieurs communautés autochtones ont fait entendre leur voix dans les dernières semaines concernant la nouvelle mouture de la loi 96 qui requiert, entre autres, d'avoir trois cours de français dans les cégeps anglophones. Or, dans la communauté Kahnawake, l'anglais est la langue première de la majorité des résidents. Les manifestants espèrent donc obtenir une dérogation.

Le pont était de nouveau ouvert à la circulation samedi midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.