/finance/business
Navigation

Difficile de voir un optométriste le week-end

Maxime Paquette, propriétaire de la Clinique d’optométrie et lunetterie, Optica Saint-Hubert, a choisi de fermer par choix les fins de semaine pour laisser respirer ses employés, qui ont trimé dur depuis le déconfinement.
Photo: Francis Halin Maxime Paquette, propriétaire de la Clinique d’optométrie et lunetterie, Optica Saint-Hubert, a choisi de fermer par choix les fins de semaine pour laisser respirer ses employés, qui ont trimé dur depuis le déconfinement.

Coup d'oeil sur cet article

Des cliniques d’optométrie qui ouvraient leurs portes les fins de semaine, avant, ferment maintenant boutique les samedis et les dimanches pour offrir des jours de congé à leurs employés.

• À lire aussi: Pas d’autre choix que de fermer le dimanche

• À lire aussi: Pas de grande démission, mais beaucoup de mécontentement chez les moins de 35 ans

« Depuis notre retour en juin 2020, on a été plus occupé que jamais. On a voulu laisser souffler nos employés pour leur laisser la chance d’être avec leur famille », explique le propriétaire de la clinique d’optométrie et lunetterie Optica Saint-Hubert, Maxime Paquette.

Comme d’autres, l’entrepreneur a choisi de fermer le week-end pour donner un peu d’air à son équipe, qui le lui rendait bien avec de larges sourires lors de la visite du Journal vendredi dernier.

À 15 kilomètres de là, à la clinique Doyle de Saint-Bruno-de-Montarville, la propriétaire Nancy Larouche évoque, elle aussi, l’impact de la crise sanitaire.

« Le dimanche, on n’a jamais été ouvert. Le samedi, on l’était dans le passé, mais pendant la pandémie, pour laisser le temps de souffler à tout le monde deux jours, on a décidé de fermer le samedi », explique-t-elle.

« On a recommencé à rouvrir le samedi, mais sur rendez-vous seulement », ajoute celle qui s’est adaptée à cette nouvelle réalité.

« Pas des magasins »

Quand Le Journal a demandé à l’Association des optométristes du Québec pourquoi plusieurs magasins sont fermés les samedis et dimanches, celle-ci a voulu mettre les choses au clair.

« En réponse à votre question, d’abord il ne s’agit pas de magasins, mais de cliniques, et plusieurs cliniques sont ouvertes le samedi », a indiqué par courriel sa directrice marketing et communication, Louise Dion.

« Ceci dit, chaque clinique, chaîne et bannière d’optique (NewLook, Iris, Opto-Réseau, Optoplus, etc.) détermine ses heures d’ouverture. Ainsi, vous seriez mieux de vous adresser à celles-ci », s’est-elle limitée à dire.

- Avec Martin Jolicoeur


♦ « Au Québec, le taux de placement des optométristes est de 100 %. Les perspectives sont très intéressantes en région où la demande est forte », souligne l’Association des optométristes du Québec sur son site web.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.