/misc
Navigation

Maroc et chirurgie esthétique: attention, danger!

Plastic surgery doctor draw lines with marker on patient belly
Photo stock.adobe.com (andriano_cz)

Coup d'oeil sur cet article

On apprenait dans Le Journal d’hier que le Bureau du coroner du Québec a ouvert une enquête sur le décès au Maroc d’une Québécoise de 26 ans, Florence McConnell, en raison de complications après une chirurgie esthétique.

D’autres jeunes femmes sont mortes dans ce pays ces dernières années après des opérations en clinique privée de chirurgie esthétique. Le Maroc est devenu une destination de choix d’étrangères pour ce type d’opération. De nombreuses cliniques s’y spécialisent à des prix qui défient la concurrence.

Mort cachée pendant trois jours

Interrogée par le Site Info, la mère d’une femme de 32 ans met en cause la responsabilité de la clinique où elle est décédée. Elle ne savait même pas que sa fille allait se faire opérer. Elle affirme qu’elle serait morte à cause d’une erreur médicale en subissant une intervention au niveau des cuisses et des fesses. Pour la convaincre de se faire opérer, on lui avait montré des photos de femmes étrangères qui avaient subi la même intervention. Sa mort aurait été cachée à sa famille pendant trois jours.

La mort dans les cas de liposuccion peut être causée par la graisse libérée au cours de l’opération, qui migre vers le cœur et obstrue les artères de la patiente.

En rendant publique cette tragédie, la mère de la victime tient à ce que personne d'autre ne subisse le même sort et elle a lancé un débat de société sur la chirurgie esthétique au Maroc.

«Maroc, la folie du bistouri»

Le reportage «Maroc, la folie du bistouri», diffusé le 7 février 2021 sur la chaîne française TF1, avait ouvert un débat sur la chirurgie esthétique au Maroc, un sujet à polémiques.

Le reportage avait choqué une partie du public. La chaîne a retiré l’accès en ligne du reportage à la demande d’une des clientes interrogées qui a fait l’objet de railleries et de commentaires désobligeants de la part d’internautes sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.