/opinion/columnists
Navigation

COVID-19: la solitude qui tue

COVID-19: la solitude qui tue
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

On connaît l’ampleur épouvantable de l’hécatombe de la première vague de COVID-19 dans nos CHSLD. Mercredi matin, Le Journal, après avoir compilé les données de 1297 rapports de coroner, rapportait qu’en plus, il y avait eu des suicides.

«Le confinement des aînés durant la pandémie a généré beaucoup de détresse psychologique, apprend-on, et une quarantaine d’entre eux ont mis fin à leurs jours.»

Parmi toutes ces femmes et tous ces hommes d’ici, certains se sont jetés en bas de leur balcon, d’autres se sont immolés par le feu. Au Québec, en 2020. 

Le résultat tragique d’une solitude extrême imposée par le confinement, l’interdiction de visites des proches aidants, des médecins réfugiés en télétravail et un manque ahurissant de personnel. 

Derrière ces suicides, combien de milliers d’autres aînés en CHSLD, frappés du même isolement social et du même manque d’attention et de soins, se sont aussi dévitalisés? Combien ont simplement perdu goût à la vie? 

Impréparation documentée

Combien d’adultes handicapés intellectuels en ressources d’hébergement ont vécu la même solitude extrême, la même coupure du reste de la société et de leurs proches aidants? Et, ce faisant, ont vécu des régressions majeures qui perdureront le reste de leur vie. 

Par impréparation amplement documentée du ministère de la Santé et de la santé publique en amont de la première vague, dans tous ces dits «milieux de vie», de nombreux résidents, nos compatriotes, ont été frappés de plein fouet par la COVID-19 et une solitude intenable. La tempête parfaite.

Ne pas tourner la page

Ces suicides et ces milliers d’êtres isolés de tout nous révèlent un énième angle mort de la pandémie au Québec. Dans ce réseau de santé déjà détraqué depuis des années, les plus vulnérables d’entre nous furent carrément oubliés. 

Ne nous pressons donc pas trop de tourner cette page lourdement souillée. Sinon, nous nous condamnons à la revivre un jour. 

Si vous avez besoin d’aide  

Ligne québécoise de prévention du suicide  

Ligne d’aide du gouvernement du Québec  

  • Info-Social 811      

Service de prévention du suicide du Canada  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.