/sports/fighting
Navigation

Le Montréalais derrière ProBox TV

Gary Jonas veut rendre le sport accessible aux amateurs

Gary Jonas
Photo Mathieu Boulay La compagnie ProBox TV, fondée par Gary Jonas, a présenté son premier gala de boxe, vendredi dernier, dans ses locaux de Plant City, à proximité de Tampa.

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des dernières années, plusieurs hommes d’affaires se sont cassé les dents en voulant révolutionner le modèle d’affaires de la boxe. Une possibilité qui n’effraie pas le fondateur de ProBox TV et de ProBox Promotions, Gary Jonas. 

• À lire aussi: «Canelo» Alvarez et Gennady Golovkin pour une troisième fois bientôt

• À lire aussi: Qui veut gager contre Jean Pascal?

• À lire aussi: «David, c’est pour la vie» – Camille Estephan

Jonas, qui a grandi dans le quartier Côte-Saint-Luc, a bâti un gymnase et un amphithéâtre muni d’un studio de télévision dans la même bâtisse, à Plant City, à une trentaine de minutes de Tampa.

Pour un gala, la capacité d’accueil est de 200 personnes. Ce qui est particulier, c’est qu’il est situé derrière un centre de désintoxication et d’un motel qui tombe en ruines. 

L’homme d’affaires a un objectif très simple : diffuser des galas de boxe sur son site internet de diffusion en continu (streaming) à un prix abordable. 

« J’étais partenaire en affaires avec Mike Tyson chez Iron Mike Productions, a-t-il raconté au terme de son premier gala vendredi dernier. Quand Premier Boxing Champions [PBC] est arrivé dans le portrait et qu’il a acheté du temps d’antenne sur toutes les chaînes, ça a mis fin à nos activités. »

« À ce moment-là, a poursuivi Jonas, j’ai senti que les réseaux de télévision ne supportaient pas la boxe comme ils devaient le faire. Ils voulaient seulement remplir leurs cases horaires avec du contenu. La boxe n’était pas traitée comme un sport majeur. »

« Il y avait un besoin à combler. J’ai pris un pas de recul et je voulais faire les choses différemment en bâtissant mon propre réseau de télé avec des événements avec un prix abordable », a souligné le fondateur de ProBox TV et de ProBox Promotions.

Par exemple, les amateurs ont pu voir le combat entre Jean Pascal et Fanlong Meng au coût de 2,50 $ canadiens. Un prix modique si on le compare avec les autres événements sur demande. 

Gary Jonas
Photo Mathieu Boulay

« Je n’ai pas les poches aussi profondes que les réseaux comme Showtime ou HBO, mais je peux rejoindre six milliards de personnes à travers le monde, a-t-il ajouté. Je crois que les gens sont intéressés à voir de bons boxeurs dans des combats équilibrés. »

« Tu dois être en mesure de rejoindre la masse critique d’amateurs. Lors du gala Pascal-Meng, on a été en mesure de présenter le combat en français, en anglais, en espagnol et en mandarin », a précisé Jonas.

Pas un promoteur

Gary Jonas n’est pas un promoteur. Il est un producteur pour les galas qui sont diffusés sur son site. Pour lui, la distinction est importante. 

« Je ne mets pas mon doigt sur la balance, a précisé l’homme d’affaires. Pour moi, le plus important, c’est que les amateurs aiment le produit qu’on offre afin qu’ils reviennent. »

Vendredi dernier, ProBox TV présentait son premier gala. Selon plusieurs amateurs, la production était de grande qualité et les combats étaient équilibrés. 

« Il n’y avait pas d’attentes en termes de ventes, a mentionné Jonas. Pour nous, c’était une introduction. On sait que ça va prendre un certain temps avant de décoller. Ça prend du temps avant d’installer une marque de commerce. »

Plan à long terme 

ProBox TV ne présentera pas seulement des événements dans ses locaux de Plant City. 

« Notre plan est d’aller sur la route. Cet été, nous avons trois galas prévus en Floride. À compter de l’automne, on veut sortir de l’État pour faire connaître notre marque », a affirmé l’homme d’affaires.

Est-ce qu’il pourrait venir au Canada à un moment donné ? Ce n’est pas impossible, mais il ne peut rien annoncer pour le moment. 

« Tout est une question de commodités, ajoute Jonas. Montréal est une bonne ville de boxe. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.