/world/usa
Navigation

Tuerie au Texas: 21 histoires du quotidien pour un horrible drame humain

Une enseignante s’est placée en bouclier et une autre a réussi à sauver quelques enfants avant de mourir

Coup d'oeil sur cet article

Deux enseignantes dévouées ont tout fait pour sauver la vie de leurs élèves avant d’être elles-mêmes emportées par la folie meurtrière du jeune tireur qui a fait 21 victimes.

• À lire aussi: Uvalde pleure ses 21 victimes

• À lire aussi: Des enfants ont sauté par la fenêtre pour fuir

La stupeur, la colère et l’incompréhension n’ont fait que croître mercredi dans la petite communauté texane et à travers les États-Unis, à mesure que le profil des victimes se précisait, et alors que le débat sur la prolifération des armes à feu continue de s’enliser.

Les témoignages déchirants se sont accumulés, décrivant la joie de vivre des 19 enfants tués, de même que la bienveillance des deux éducatrices qui ont péri, deux mères de famille dans leur quarantaine qui travaillaient en tandem.

Le massacre aurait eu lieu dans une seule classe de l’école Robb, a relaté le porte-parole de la sécurité publique de l’État Chris Olivarez, à CNN. Le tireur s’y serait barricadé, piégeant les enseignantes et leurs élèves âgés d’une dizaine d’années.à  

Elle a payé de sa vie

Une d’elles, Irma Garcia, aurait tenté de protéger les enfants en se plaçant en bouclier entre eux et le tireur, selon ce qu’un ami policier a raconté à son fils. 

« Ma tante s’est sacrifiée en protégeant les enfants [...] Elle est morte en héros », a ajouté son neveu.

L’autre professeure, Eva Mireles, serait parvenue à faire évacuer des enfants par la fenêtre, a affirmé la tante d’un des survivants, Lydia Salazar Torrez, au Rolling Stones, précisant que son neveu a ainsi eu la vie sauve avant que l’éducatrice soit abattue.

Un garçon qui se trouvait dans une autre classe et qui a survécu a raconté la barbarie de l’acte à son oncle, un résident de longue date de Uvalde.

« Il a littéralement vu son ami se faire tirer dessus dans le visage. [Son ami] a reçu une balle dans le nez et il est juste tombé. Mon neveu était dévasté », a-t-il confié au New York Times

Accès trop facile aux armes

« Je suis furieuse que les fusillades continuent. Ces enfants sont innocents. Les fusils ne devraient pas être facilement accessibles à tous », fulminait Lydia Martinez Delgado, la tante de l’enseignante Eva Mireles, dans une déclaration rapportée par la station de télé KSAT-TV de San Antonio.

Mercredi matin, toutes les victimes avaient été retirées de la scène et identifiées, a rapporté CNN en citant un porte-parole du Texas.

Les familles ont toutes été informées, mettant fin à une attente insoutenable pour certaines d’entre elles qui s’étaient tournées vers les médias sociaux pour essayer de retrouver leurs enfants.

Dans certains cas, des tests d’ADN ont dû être réalisés pour confirmer le lien de parenté, suggérant que les blessures étaient à ce point sévères que le corps ne pouvait pas être identifié autrement. 

PORTRAIT DES VICTIMES  

Uziyah Garcia, 8 ans      

Photo tirée de Facebook

« Le petit garçon le plus gentil que je n’aurai jamais connu. » C’est dans ces mots empreints d’amour que Manny Renfro a décrit son petit-fils Uziyah Garcia, qui l’avait visité à la relâche en mars. 

Xavier Lopez, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Sa mère Felicha Martinez l’a serré dans ses bras le matin du drame après la remise des certificats de fin d’année, sans savoir que ce serait la dernière fois qu’elle le verrait vivant. 

Eliahana Torres, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Mardi, elle était impatiente de jouer la dernière partie de balle molle de la saison. « Elle était un peu nerveuse, disant [...] qu’elle ne voulait pas que le softball se termine », raconte son grand-père. 

Rojelio Torres, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

« Notre famille a attendu près de 12 heures après la fusillade pour trouver mon neveu. [...] Rojelio était [...] travaillant et aimait aider les gens », a mentionné à KSAT sa tante.  

Tess Mata, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Elle avait un « rire contagieux », s’est remémorée sur les réseaux sociaux sa grande sœur, Faith. « Je n’ai pas de mots, juste de la tristesse, de la confusion et de la colère. » 

Jaila Nicole Silguero, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Sa mère a raconté à l’Associated Press que sa fille ne voulait pas aller à l’école, comme si elle avait senti que quelque chose allait se produire. 

Jayce Carmelo Luevanos, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Jayce a perdu la vie au même moment que sa cousine, Jaila Nicole Silguero, qui était dans la même classe que lui. 

Jose Flores, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

L’oncle de Jose a décrit le jeune garçon comme un enfant « très heureux ». Il souligne que le petit bonhomme était « brillant », aimait l’école et ne s’attirait jamais d’ennuis. 

Maite Rodriguez, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Des proches de la fillette ont lancé une campagne de sociofinancement pour une enfant très intelligente et gentille, décrit sa tante. « Les mots ne peuvent décrire la peine que portent nos âmes. »  

Makenna Elrod, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Rencontré dans la rue par ABC News mardi, son père à sa recherche était en direction du salon funéraire, avouant craindre « qu’elle ne soit peut-être plus en vie. Où va ce monde », a-t-il lancé. 

Miranda Mathis, 11 ans      

Photo tirée de Facebook

Selon le Fort Worth Star-Telegram, Miranda fréquentait l’école primaire Robb avec son frère, qui a eu la vie sauve. 

Navaeh Bravo, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Sa cousine a finalement confirmé son décès en soirée mardi après avoir publié un avis de recherche. « Elle vole maintenant avec les anges », écrit Emily Grace Ayala. 

Alexandria Rubio, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Alexandria avait célébré la remise des diplômes de fin d’année en matinée avec ses parents. « Nous n’avions aucune idée à ce moment que nous lui disions adieu. » 

Amerie Jo Garza, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Sa grand-mère a raconté que la fillette aurait pris son cellulaire pour appeler le 911 dès que le tireur s’est pointé. « Elle est morte en héros. »  

Annabelle Rodriguez, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Désespéré, son père Jesse a remis sa photo à un policier qui a fait des vérifications. L’appel tant redouté est arrivé quelques heures plus tard. 

Ellie Garcia, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Ses parents ont rappelé la joie de vivre de la petite Ellie. « J’allais faire le DJ à son anniversaire comme elle me l’avait demandé », a publié son père sur Facebook. 

Jackie Cazares, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Le père de la petite, Jacinto Cazares, a promis à sa fille de faire bouger les choses. « Que ta mort ne soit pas vaine, quelque chose sera fait, je te le promets. »  

Alithia Ramirez, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

La fillette était une artiste dans l’âme, a confié son père, racontant même qu’elle avait soumis un dessin à Google pour leurs célèbres « Doodle ». 

Layla Salazar, 10 ans      

Photo tirée de Facebook

Son père Vincent a mentionné à l’Associated Press à quel point sa fille était d’agréable compagnie, précisant ses passions pour la nage et les vidéos sur TikTok. 

Irma Garcia, 46 ans      

Photo tirée de Facebook

Enseignante de 4e année, elle partageait sa classe en co-enseignement depuis cinq ans avec Eva Mireles. Mme Garcia enseignait depuis 23 ans à l’école Robb Elementary.  

Eva Mireles, 44 ans      

Photo tirée de Facebook

Diplômée en éducation spécialisée, Eva Mireles enseignait depuis 17 ans. Passionnée de plein air, de nombreuses photos d’elle la montrent, tout sourire, en randonnée.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.