/auto
Navigation

5 conseils avant d’acheter un véhicule d’occasion

5 conseils avant d’acheter un véhicule d’occasion

Coup d'oeil sur cet article

 

L’achat d’un nouveau véhicule est une étape excitante, mais qui doit toujours se faire de façon réfléchie, autrement le beau rêve pourrait se transformer en cauchemar. Après tout, il y a beaucoup d'argent en jeu!

C’est d’autant plus vrai dans le contexte inflationniste actuel alors que le marché des véhicules d’occasion a pris énormément de valeur. 

Des détaillants comme HGrégoire – qui proposent une vaste sélection de véhicules de qualité – sont certainement une destination de choix pour magasiner. Mais avant d’acheter, plusieurs réflexions et démarches s’imposent afin d’avoir l’assurance de trouver le véhicule qui vous convient le mieux. 

1. Définissez vos critères et priorités 

Cette première étape est la plus importante. S’agira-t-il d’un véhicule principal ou secondaire? Quel usage en ferez-vous et dans quelles conditions routières? Combien de personnes devrez-vous transporter? Combien de kilomètres ferez-vous en moyenne par jour? Les réponses à ces questions (et bien d’autres) vous aideront à déterminer le type de véhicule idéal selon votre situation.

Ensuite, quels attributs recherchez-vous: performance, robustesse, économie d’essence, confort, sécurité, aspect pratique? De façon plus précise, tenez-vous absolument à un rouage intégral ou avez-vous besoin d’une capacité de remorquage précise, par exemple? Préférez-vous une boîte de vitesses manuelle ou automatique? De plus, s’il y a des options auxquelles vous tenez vraiment, comme des sièges chauffants ou un toit ouvrant, faites-en la liste. 

2. Planifiez votre budget 

La facture d’une voiture ne se résume pas qu’au prix affiché! Le taux d’intérêt qui vous est offert pourrait considérablement influencer le montant des paiements. Il en va de même si vous avez un véhicule d’échange. Gardez également en tête que vous aurez à payer l’immatriculation, les assurances et le carburant. Puis, n’oubliez pas les éventuelles réparations, l’entretien et les pneus d’hiver.

Au sujet des assurances: certains véhicules d’une même catégorie peuvent coûter plus cher, notamment les autos de catégorie sport et les modèles de véhicules les plus souvent volés. 

Par ailleurs, un modèle dont la garantie initiale du fabricant est encore valide et un autre que vous aurez à protéger avec une garantie prolongée n’ont pas le même impact financier. 

Bref, mieux vaut calculer votre budget mensuel et vous en tenir à celui-ci. Vous éviterez ainsi un achat impulsif à la suite d’un coup de cœur!

3. Renseignez-vous sur les véhicules 

Avant de vous déplacer chez un concessionnaire, renseignez-vous sur les marques et les modèles qui jouissent d’une meilleure réputation de qualité et de fiabilité. Il existe plusieurs études et classements en ligne pour vous éclairer à ce sujet. 

Des essais routiers de journalistes automobiles, des sites web spécialisés, des témoignages de propriétaires sur les réseaux sociaux et des forums de discussion peuvent vous en apprendre davantage sur les forces et les faiblesses d’un véhicule en particulier. 

En outre, n’hésitez pas à demander à un ami ou un parent qui connaît bien l’automobile de vous accompagner lors de vos visites. Deux têtes valent mieux qu’une!

  • Écoutez l'entrevue de Benoit Dutrizac avec Antoine Joubert, chroniqueur pour le guide de l’auto sur QUB radio :

4. Investiguez plus en profondeur 

Quand on parle de véhicules d’occasion, il est important de creuser plus loin et de s’informer sur l’historique d’entretien du modèle convoité, car le facteur principal d’une bonne fiabilité à long terme demeure l’entretien préventif. 

Le rapport Carfax est ici bien utile. Sachez également que certains véhicules peuvent avoir enduré des conditions bien plus sévères que d’autres, comme les camionnettes de travail. Enfin, s’il y a déjà eu des réparations à la suite d’un accident, vous devez le savoir. 

Exigez un rapport d’inspection mécanique du concessionnaire ou de l’atelier indépendant de votre choix, puis vérifiez si des rappels de sécurité s’appliquent et si les correctifs ont été apportés. Finalement, consultez le Registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM) pour vous assurer que le véhicule ne fait l’objet d’aucun droit de rétention. 

5. Faites un bon essai du véhicule 

Les opinions d’experts, les rapports et les photos vous donneront une bonne idée, mais la dernière étape et non la moindre pour trouver un véhicule qui répond à vos besoins est d’en faire l’essai. 

Donc, après votre «tour d’horizon» extérieur, validez le bon fonctionnement des portières (incluant le coffre ou hayon), des sièges, du toit ouvrant (le cas échéant), du système de chauffage/ventilation, etc. Comment trouvez-vous la position de conduite et l’ergonomie des commandes? Est-ce que l’espace vous convient réellement? Pensez aux bagages et équipements que vous devrez transporter ou aux sièges de bébé à installer, par exemple.

Dès que vous démarrez le moteur et prenez la route, gardez une oreille attentive pour déceler tout bruit indésirable ou suspect. Voyez comment se comporte le véhicule à l’accélération, au freinage et dans les virages. Est-ce que la maniabilité et le confort de roulement vous plaisent, même sur les routes endommagées? Et qu’en est-il de la visibilité et de l’insonorisation? Vous ne devez pas négliger ces aspects!

En faisant bien vos devoirs de consommateur averti, vous aurez l’esprit plus tranquille. 

Rendez-vous chez un détaillant d’occasion HGrégoire, qui rassemble uniquement des véhicules de qualité certifiés ayant été inspectés en plus de 150 points. Avec la garantie de satisfaction de 7 jours ou argent remis, impossible de vous tromper!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.