/entertainment/radio
Navigation

Le chroniqueur radio Pierre Rinfret n’est plus

Le chroniqueur radio Pierre Rinfret n’est plus
Sébastien St-Jean/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le paysage médiatique sportif au Québec a perdu en Pierre Rinfret, décédé des suites du cancer à l’âge de 72 ans, une voix forte et authentique qui ne craignait pas de livrer publiquement le fond de sa pensée.

Ayant collaboré au cours des sept dernières années à la chaîne radiophonique 91,9 Sports, qui a confirmé son départ vendredi avant-midi, M. Rinfret est une figure importante de l’histoire des médias de la province, sa carrière de près de 55 ans le témoignant bien. Certains partisans du Canadien de Montréal se rappellent ses descriptions remplies d’émotion pendant les matchs de l’équipe au réseau TVA dans les années 1980 et, de nombreuses années plus tard, à la radio de CKAC 730. D’autres se souviennent encore de ses joutes oratoires à la défunte émission «110 %» de TQS durant la décennie 2000.

Parmi les personnes attristées par la nouvelle, il y a l’animateur et chroniqueur du Journal de Montréal Jean-Charles Lajoie, qui s’estime privilégié et chanceux d’avoir connu celui ayant également œuvré à TVA Sports.

«C’était un homme d’une grande fidélité et sincérité. Avec lui, il n’y avait pas de filtre. Il était vrai en amitié, en affaires, dans toutes les phases du jeu. C’était un ami loyal sur qui on pouvait toujours compter. Ses amis avaient besoin de lui, et réciproquement, a-t-il mentionné en entrevue téléphonique. Il était un amant de la vie et sur ce plan, il a été capable de m’amener très loin.»

«Il n’était pas un gars qui "calculait". Mais quand il disait tout haut à quelqu’un ce qu’il pensait, il avait déjà parlé à la personne en question», a-t-il ajouté en insistant sur la franchise de son allié.

Du plaisir et de l’action

Car oui, Pierre Rinfret et Jean-Charles Lajoie sont devenus des complices au fil des ans, eux qui ont fait plus ample connaissance sur le plateau de tournage de l’émission «Les Quilles à TQS», «vers 2006-2007 dans un salon Rose Bowl», aux dires du second. Par la suite, un peu comme les bons et les méchants à la lutte, ils ont échangé coup pour coup – à la télévision, durant «110 %» – avant de parfois se retrouver loin des caméras pour tenir des discussions plus amicales autour d’une bonne bière.

«On a eu beaucoup de plaisir [...] on pouvait jaser dans l’auto après s’être confrontés [en ondes]. C’était fondamentalement une bonne personne qui avait toutefois besoin de se faire une carapace pour se protéger de sa sensibilité, car il avait peur de blesser à toutes les trois minutes», a souligné Lajoie.

Et le plus beau souvenir qu’il garde de M. Rinfret reflète bien ce qu’il en retiendra surtout.

«Il m’avait invité à l’accompagner aux funérailles de René Angélil [en 2016]. Ils étaient des amis, soudés ensemble, et j’ai compris plusieurs choses à ce moment-là. Toutes les classes sociales étaient représentées, mais malgré ça, il n’y avait aucun jugement. D’où tu venais n’avait pas d’importance. Tout le monde se sentait respecté avec lui, parce qu’en gros, on mange tous par une bouche et on "chie" tous par un trou de pet», a-t-il imagé.

-Par ailleurs, le Tricolore a réagi à la nouvelle du décès sur son compte Twitter avec ces quelques lignes : «L’organisation du Canadien de Montréal tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Pierre Rinfret. Pierre a connu une illustre carrière de plus de 50 ans dans le paysage médiatique sportif au Québec. [...] Nos pensées sont avec vous dans ces moments difficiles».

«L’organisation du Canadien de Montréal tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Pierre Rinfret. Pierre a connu une illustre carrière de plus de 50 ans dans le paysage médiatique sportif au Québec. [...] Nos pensées sont avec vous dans ces moments difficiles.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.