/world/pacificasia
Navigation

Les Fidji rejettent un recours visant à empêcher les États-Unis de saisir un superyacht russe

Les Fidji rejettent un recours visant à empêcher les États-Unis de saisir un superyacht russe
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un tribunal fidjien a rejeté vendredi un recours visant à empêcher les autorités américaines de saisir le superyacht russe Amadea, qui appartiendrait à un oligarque russe sanctionné. 

Le yacht de 300 millions de dollars et de 106 mètres de long, lié par les États-Unis à l'oligarque milliardaire et homme politique Suleiman Kerimov, a été saisi à son arrivée aux Fidji il y a un mois, à la demande de Washington.

Les propriétaires enregistrés du yacht, Millemarin Investments, ont nié que Kerimov en soit le propriétaire et ont fait valoir que la loi fidjienne en vertu de laquelle l'Amadea a été retenu ne permettait pas aux États-Unis de le saisir.  

Dans une décision écrite, la Cour d'appel a déclaré qu'elle rejetait l'appel de Millemarin Investments, mais a également indiqué que le jugement ne devait pas prendre effet avant sept jours.

L'avocat fidjien de Millemarin Investments, Feizel Haniff, a déclaré aux journalistes qu'il prévoyait de porter l'affaire devant la Cour suprême des Fidji et qu'il demanderait une décision de justice pour empêcher les agents américains d'embarquer sur l'Amadea avant que l'appel ne soit entendu.

M. Haniff avait déjà déposé des recours arguant que le véritable propriétaire du navire était Eduard Khudainatov, un riche Russe qui ne fait pas l'objet de sanctions.

M. Kerimov a été sanctionné en 2018 par les Etats-Unis pour blanchiment d'argent présumé et il fait à présent partie des oligarques russes sanctionné par plusieurs pays et par l'Union européenne suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.  

Dans une copie rendue publique du mandat d'arrêt original, la section énumérant diverses raisons de croire que M. Kerimov est le véritable propriétaire du yacht a été partiellement noircie.

Le mandat indique que la propriété a été transférée à Millemarin Investment en août 2021.

Le mandat indique que la propriété a été transférée à Millemarin Investment en août 2021, mais les documents présentés à la Cour d'appel indiquaient que M. Khudainatov était le propriétaire de l'Amadea, enregistré aux Îles Caïmans et détenu par l'intermédiaire de Millemarin Investments, basé aux Caïmans. 

M. Khudainatov, ancien dirigeant de la société pétrolière et gazière russe Rosneft, contrôlée par l'État, a également été lié au superyacht Scheherazade, d'une valeur de 700 millions de dollars, qui a été saisi en Italie et fait l'objet d'une enquête sur son propriétaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.