/sports/opinion/columnists
Navigation

Deux victoires avant la pause pour le CF Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Le CF Montréal et le FC Cincinnati se sont disputé, encore une fois, un match à haut pointage, samedi, lors duquel aucune importance ne semblait être accordée à la défensive. Et le résultat a été le même qu’il y a quelques semaines, c’est-à-dire une victoire de 4 à 3 des hommes de Wilfried Nancy.

Ce gain, combiné à la victoire de 3 à 0 face au Forge FC en Championnat canadien quelques jours auparavant, permet au CF Montréal de repartir sur une heureuse séquence. Après deux défaites, l’équipe revient à des jours plus ensoleillés.

Le club montréalais et le FC Cincinnati se sont affrontés à deux reprises cette saison et ce sont 14 buts qui ont été marqués lors de ces confrontations. Ainsi, les deux équipes croient réellement qu’elles sont en mesure de marquer. C’est bien pour la foule, mais aucun principe défensif n’a été respecté.

Et la plupart de ces 14 filets ont été l’aboutissement d’un manque clair de concentration en défensive. En fait, les deux premiers buts du match, ceux de Junior Moreno et de Joel Waterman, ont été réalisés sur des actions presque identiques. Sur les coups de pied de coin, comme ç’a été le cas lors de ces buts, il est très important pour l’équipe qui attaque de toucher le ballon en premier, car c’est de cette manière que l’action devient dangereuse. Et c’est ce qui s’est passé. L’équipe en attaque a effectué une tête au deuxième poteau pour un but, somme toute, assez simple.

Chez le CF Montréal, ça fait plaisir de voir deux arrières centraux, et je parle ici de Kamal Miller et de Waterman, s’impliquer autant.

Lors de la première demie, comme je l’ai dit auparavant, les principes de base en défensive, c’est-à-dire de pression sur le ballon, de couverture et d’être balancé, n’existaient tout simplement pas. Les deux formations ont eu beaucoup d’opportunités de mettre le ballon au fond du filet, même si la demie s’est terminée sur un pointage de 2 à 1.

Quioto ouvre la machine

Romell Quioto a pris la relève offensivement chez les Montréalais avec ses deux buts. Et c’est arrivé à point nommé, notamment en raison de la sortie hâtive du match de Djordje Mihailovic, blessé à une cheville.

L’Américain est un joueur hyper important pour l’équipe, surtout en offensive, mais le CF Montréal a tout de même été en mesure de l’emporter sans lui.

On ne connaît pas encore la durée exacte de son absence, mais hier soir, l’organisation a appris que Mihailovic serait absent « à court terme ».

Un point négatif lors du match a été, encore une fois, la tenue de Lassi Lappalainen. Même si la rencontre a été un festival offensif, le Finlandais n’a pas du tout été engagé.

Place au congé

Ces deux dernières victoires aideront l’équipe psychologiquement au cours des trois prochaines semaines. En effet, les joueurs seront au repos forcé en raison de la pause internationale, ce qui est bizarre à ce stade-ci de la saison. Cependant, ça devrait donner une chance aux joueurs blessés de récupérer et d’avoir une chance de finir la saison en force.

Au retour, le CF Montréal disputera cinq matchs en l’espace de deux semaines et demie. Et l’équipe voudra engranger des points, car elle a, historiquement, de la difficulté à bien finir les saisons.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.