/sports/fighting
Navigation

Mathieu Germain: prendre son temps

Mathieu Germain: prendre son temps

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Germain tentera de poursuivre sa remontée dans les différents classements de la boxe en affrontant Misael Cabrera Urias, jeudi au Casino de Montréal. Mais c’est le processus, plus que l’adversaire, qui importe.

• À lire aussi: Une première ceinture pour Mazlum Akdeniz?

• À lire aussi: Une belle occasion pour Sara Couillard

Initialement, c’est Eduardo Leonel Rodriguez (10-2-1, 5 K.-O.) que Germain devait affronter, mais son nom a été remplacé par celui de Marcos Cardenas (20-7-1, 16 K.-O.) récemment. Finalement, mercredi, c’est plutôt Urias (12-0-0, 9 K.-O) qui s’est présenté pour la pesée officielle.

Évidemment, un changement d’adversaire à quelques jours d’un combat n’est jamais idéal. Mais aux yeux du promoteur Yvon Michel, l’objectif de ce combat est de ramener Germain à l’avant-scène sans que les projecteurs soient braqués sur lui.

N’allez pas croire, toutefois, que le but est d’épargner le Mascouchois; une victoire pourrait rapidement lui permettre de passer à l’étape supérieure. L’idée est d’éviter le genre de scénario qui s’est produit face à Junior Ulysse, lorsque les titres WBC Francophone et NABF des super-légers étaient en jeu. «G-Time» avait alors subi le K.-O. au septième round.

«Avec Mathieu, on veut prendre le temps nécessaire, a expliqué le patron du Groupe Yvon Michel (GYM) récemment. On a l’opportunité de l’avoir sur un événement où il n’y a pas trop de pression pour lui. Donc un combat un peu sous le radar, mais on a des plans pour lui à l’automne.»

«On veut s’assurer qu’il va avoir tout ce qu’il faut comme expérience et apprentissage pour que lorsqu’il va cogner encore à la grande porte, il soit capable d'y rester.»

Pas grave

Germain ne semblait pas s'en faire outre mesure avec ce changement soudain, mercredi, après avoir fait osciller la balance à 142,8 lb contre 142,1 lb pour son adversaire. «C’est le monde de la boxe. Ça ne change pas grand-chose», a-t-il dit après la pesée.

Déjà, lors de l'entraînement médiatique la semaine dernière, il gardait les yeux sur son objectif sans trop s’attarder sur son adversaire.

«Je me fixe des objectifs à court terme, avait-il indiqué. Mon but, c’est de me remettre dans les classements mondiaux. Ensuite, ça sera de causer la surprise; quand on va recevoir l’appel, d’aller battre l’adversaire.»

Guéri

Ce combat contre Urias sera le deuxième de Germain avec GYM. Ce sera néanmoins son premier en pleine possession de ses moyens.

Le 11 mars dernier, Germain avait bien vaincu Erick Inzunza (19-13-0, 14 K.-O.) par K.-O., mais il avait eu besoin de toute sa petite monnaie. Il a en effet souffert de la COVID longue, avec notamment de grandes pertes d’énergie pendant quelques mois.

«Ça a pris du temps. Je n’étais pas à 100 %. Cent pour cent [certain] que je ne l’étais pas! Ça a pris du temps à m’en remettre. Je l’ai attrapé en décembre et ça m’a pris quelques mois. J’ai fait le combat quand même, mais je me suis entraîné avec la fatigue. Vraiment des baisses d’énergie totales à la suite des entraînements. Là, j’en suis totalement remis. C’est derrière moi.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.