/news/health
Navigation

La grippe aviaire a frappé Canards du Lac Brome de plein fouet

Coup d'oeil sur cet article

Un exemple patent de ce que la grippe aviaire peut causer comme dommages dans le secteur de l’élevage commercial est ce qui est arrivé en avril dernier chez Canards du Lac Brome, un important producteur de canards et produits du canard établi à Knowlton, en Estrie.

• À lire aussi: Quand la grippe aviaire fait pleuvoir les oiseaux...

• À lire aussi: Grippe aviaire dans plusieurs régions: «Ça pourrait devenir problématique»

• À lire aussi: H5N1: très dangereuse pour les oiseaux, mais pratiquement pas pour les humains

Ce mois-là, la maladie a été détectée dans quatre des 13 sites de production de la compagnie, ce qui a nécessité d’euthanasier des dizaines de milliers de canards et la destruction de centaines de milliers d’œufs en incubation, soit une très grande partie de la production de l’entreprise.

Une situation désastreuse confirmée par la directrice générale, Angela Anderson, dans un communiqué publié le 20 avril alors que trois sites seulement avaient été déclarés contaminés.

«Après deux incendies majeurs, le contexte difficile de la COVID-19 dont nous nous sommes relevés au cours des dernières années, nous pensions vraiment avoir tout vu. Cette fois, la côte à remonter sera plus importante que tout ce que nous avons surmonté jusqu’ici et on ne pourra pas le faire seul», avait déclaré Mme Anderson, ce jour-là, signifiant que l’aide des gouvernements sera essentielle à la reprise de la compagnie.

À ce moment-là, Canards du Lac Brome prévoyait que l’approvisionnement des canaux de distribution cesserait en l’espace de quatre à cinq semaines et qu’«il serait difficile d’envisager une reprise avant un minimum de 10 à 12 mois».

Canards du Lac Brome, un leader canadien dans son secteur d’activité, qui avait plus de 300 personnes à son emploi au moment où la grippe aviaire l’a frappée, s’est tout de suite donnée comme priorité de «mettre en place un imposant plan de relance dont l’objectif ultime sera de minimiser l’impact sur les ressources humaines, essentielles au redémarrage des opérations».

Cette semaine, plus d’un mois après les événements, nous avons tenté de contacter Mme Anderson pour savoir où en était l’entreprise dans sa réorganisation.

«En ce qui nous concerne, toutes nos énergies sont mises dans la réalisation d’un plan de relance structuré, concret et réalisable. Il n’y a rien de particulier à signaler pour le moment», nous a répondu André Michaud, président d’Agro Québec, une firme-conseil du secteur agroalimentaire, à qui notre message a été transféré.

Les quatre sites de production de Canards du Lac Brome touchés par la grippe aviaire sont ceux de Saint-Claude, Knowlton, Wotton et Saint-Georges-de-Windsor.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.