/opinion/blogs/columnists
Navigation

Dimanche soir, le premier tour

Jean-Luc Mélenchon
Photo AFP Jean-Luc Mélenchon

Coup d'oeil sur cet article

La vie politique française se déroule au rythme des élections qui se succèdent mais ne se ressemblent pas. Du mois d’août 2021 au mois d’avril 2022, c’est la présidentielle qui imposait son rythme. Au cœur du récit: la menace identitaire ou populiste, d’abord incarnée par Éric Zemmour, puis par Marine Le Pen, qui s’est qualifiée pour le deuxième tour de la présidentielle, et a obtenu 42% du vote.

Mais il s’agit désormais d’une histoire ancienne. Une autre a commencé dans la perspective des législatives, où la NUPES, l’union des forces de gauche rassemblées sous le pavillon de la gauche radicale, occupe tous les esprits. Jean-Luc Mélenchon, son leader, espère obtenir une majorité. Il voudrait alors forcer Emmanuel Macron à le nommer premier ministre, même si le président de la République a déjà dit qu’il s’y refuserait.

  • Écoutez la rencontre Mathieu Bock-Côté et Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 10 h via QUB radio :

Il faut dire que l’élection d’une majorité mélenchoniste demeure improbable. Jean-Luc Mélenchon mène d’ailleurs une campagne très radicale. On comprend son objectif: faire du bloc de gauche le pôle dynamique du quinquennat à venir. Il pourrait bien y arriver, avec la complicité des médias, qui ne parviennent plus à cacher leur biais. À tout le moins, il rêve d’avoir les moyens de paralyser l’Assemblée et de pousser le pays dans une crise de régime qui serait favorable à ses idées.

La droite, dans ce portrait, ne sait quoi faire. Une bonne partie de la droite votera pour Emmanuel Macron, à la fois par légitimisme et pour faire barrage à la gauche radicale. Une autre, celle qui est associée aux républicains, se cherche un créneau, sans trop le trouver. Le Rassemblement national de Marine Le Pen croit pouvoir obtenir plusieurs sièges, mais il demeurera très isolé. Quant à Reconquête d’Éric Zemmour, reste à voir s’il obtiendra un député.

Nous en aurons davantage dimanche soir, et nous saurons tout le 19 juin, au moment du deuxième tour.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.