/entertainment/movies
Navigation

Pas d’chicane dans ma cabane: une belle surprise

Pas d’chicane dans ma cabane: une belle surprise
Photo courtoisie, AXIA FILMS

Coup d'oeil sur cet article

Les films conçus pour un public préadolescent ne sont pas légion au Québec. Avec Pas d’chicane dans ma cabane, son charmant premier long métrage, la réalisatrice Sandrine Brodeur-Desrosiers a voulu offrir aux jeunes de cette tranche d’âge – les 9 à 12 ans – une comédie dramatique qui leur ressemble.  

Justine, 12 ans, a toujours été une enfant heureuse. Mais depuis quelque temps, l’ambiance est devenue lourde à la maison, parce que ses parents se chicanent tout le temps. La jeune fille est convaincue que la solution à ce problème passe par un divorce. Or, ses parents n’ont aucunement l’intention de se séparer. Avec l’aide de ses amis et collègues de classe, Justine élaborera un plan astucieux pour arriver à ses fins, en mettant en scène un faux procès qui sera présenté dans le cadre du spectacle de fin d’année. 

Pas d’chicane dans ma cabane: une belle surprise
Photo courtoisie, AXIA FILMS

Humour et tendresse

En portant à l’écran un scénario original qu’elle a coécrit avec la romancière Maryse Latendresse, Sandrine Brodeur-Desrosiers a concocté une comédie familiale légère et sans prétention qui rappelle à plusieurs égards les populaires Contes pour tous des années 1980. Avec un bon dosage d’humour et de tendresse, la cinéaste a trouvé le bon ton pour raconter cette histoire, qui aborde en filigrane plusieurs préoccupations des jeunes de cet âge, en évitant d’imposer un discours trop moralisateur. 

Les deux scénaristes ont fait leurs devoirs en passant beaucoup de temps avec de jeunes préadolescents pendant le processus d’écriture, afin de s’assurer de bien transposer leur réalité et leur vision du monde à l’écran. Ce travail de préparation se ressent dans la justesse du film, même si l’intrigue comporte tout de même quelques raccourcis faciles.

Autour de la jeune actrice Charlotte St-Martin, convaincante dans le rôle de Justine, Sandrine Brodeur-Desrosiers a rassemblé un groupe de jeunes acteurs dynamiques qui apportent beaucoup de spontanéité et de naturel au film. La réalisatrice a aussi eu la main heureuse en confiant les rôles des parents de Justine à Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant, qui forment un vrai couple dans la vie et dont la complicité transperce l’écran.      

  • Note: ★★★   
  • Pas d’chicane dans ma cabane, une comédie dramatique de Sandrine Brodeur-Desrosiers avec Charlotte St-Martin, Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant. À l’affiche.  
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.