/sports/opinion/columnists
Navigation

On ne peut plus simple

Campeau 11 juin
Photo courtoisie Cette belle grise n’a pu résister au montage présenté dans cette chronique.

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque la truite grise s’enfonce dans les bas-fonds, il peut être difficile de présenter son offrande directement dans son champ d’attaque.

• À lire aussi: De beaux cadeaux pour la fête des Pères

Il existe plusieurs façons de taquiner les touladis à proximité de leur habitat estival. Lorsqu’il est en suspension, le downrigger n’a pas son pareil pour positionner votre leurre directement au cœur de l’action. 

Il y a également le fil plombé ou le fil d’acier, qu’on appelle monel, qui permet de s’immiscer dans les profondeurs avec une précision relative. 

Les plaques de plongée et d’autres accessoires du genre proposent, elles aussi, d’intéressantes performances.

Montagnes russes

Si le plan d’eau que vous exploitez n’a pas vraiment de structure ou de variation architecturale, les approches susmentionnées feront parfaitement l’affaire. 

Les lacs avec des escarpements abrupts, des talus prononcés, des structures qui se détachent du relief, etc. sont appréciés des grises et elles les avoisinent. Il peut alors être drôlement difficile pour un manieur de canne d’exploiter toutes les facettes de ces dénivelés. On ne veut certainement pas risquer de faire frotter son boulet de downrigger le long des crevasses rocheuses, au risque de s’y accrocher. 

Les autres techniques ne peuvent pas non plus épouser la forme et les courbes des abysses. Il y a donc inévitablement des zones, possiblement productives, qui ne seront pas couvertes. 

La pêche à la dandinette nous permet de bien exploiter les bas-fonds. Il faut toutefois voir les poissons ciblés sur le sonar, sans quoi on a un peu l’impression de chercher une aiguille dans une botte de foin. 

Il est important de savoir et de se rappeler que s’il y a un escarpement prononcé ou un côté de la structure qui plonge rapidement vers les gouffres, il y a fort à parier que votre sonar ne pourra pas vous indiquer ce qui s’y cache à cause de la zone non couverte en fonction du grand écart de profondeur. 

Vous pêchez alors à tâtons, sans le vouloir, ce qui n’est pas évident à la jig. 

Je vous présente aujourd’hui la méthode la plus facile qui soit pour vous mesurer aux ombles gris qui se prélassent non loin du fond.

Emmagasinez au moins 150 mètres de super fil de 20 lb/test dans la bobine d’un lancer lourd ou léger. Nouez l’extrémité de votre corde à un émerillon triple. Sur une des autres branches, attachez un fil invisible de 2 m de longueur, de 10 lb de résistance, au bout duquel vous positionnez un plomb cloche de 2 à 5 onces. 

Sur la dernière branche, vous ficelez un bas de ligne de 2 m en fluorocarbone de 12 lb/test. Installez-y une cuillère légère hybride, comme la Dartee, la Syclops Lite ou une de type flutter spoon comme la Mooselook Thinfish, ou les versions originales des Sutton ou des FlashKing.

Campeau 11 juin
Photo courtoisie

Poisson nageur

Si vous préférez exploiter un poisson nageur, optez pour un modèle élancé de faible plongée ou à densité neutre, comme le Bomber Suspending Pro Long A, le Rapala Flottant, le Cotton Cordell Red Fin, le Rebel Jointed Minnow, le Smithwick Floating Rattlin’ Rogue, ou autres devons similaires.

Lors de la descente, maintenez une certaine pression sur votre fil pour ralentir sa course, sans quoi le leurre s’élèvera à la verticale à plus de 90 degrés et viendra s’entremêler sur le fil principal.

Comme vous avez pu le constater, je suggère d’utiliser trois tailles différentes de fil à pêche. Ainsi, si votre plomb se prend au fond et que vous tirez, le premier lien qui se rompra sera celui du plomb. Vous aurez alors plus de chance de sauvegarder votre leurre, tout en évitant de vous servir d’un fil surdimensionné qui briserait les charmes de votre présentation.  

Une canne rigide pouvant supporter le poids de votre lest, l’attraction du leurre et la férocité engendrée lors des combats est de mise.

Approche

Rendez-vous à proximité des sites potentiellement productifs. Si vous avez un moteur électrique frontal avec direction assistée, donnez-lui un cap à suivre. Sinon, servez-vous d’un moteur électrique conventionnel ou d’un hors-bord en le conduisant idéalement à reculons.

Laissez descendre votre présentation doucement jusqu’au fond. Quand vous y êtes, avancez lentement avec votre embarcation, en prenant soin de relever à l’occasion le bout de votre canne afin d’inculquer une action supplémentaire. Vous voulez que votre fil à pêche soit dans un angle maximal de 35 à 40 degrés avec votre chaloupe ou votre bateau. 

Retenez que si l’angle est plus oblique, donc plus ouvert, vous aurez un contact moins intime avec le fond. Si vous n’êtes pas capable de ralentir votre course à cause des vents, par exemple, prenez un plus gros plomb.

Lors de votre progression, vous verrez les diverses structures se dessiner sur l’image de votre sonar. Vous pourrez réagir à mesure en fonction de la fluctuation. 

Si vous n’avez pas d’échosondeur et que vous ne sentez plus le fond, c’est fort possiblement qu’il y a une fosse. Laissez alors sortir du fil. Vous voulez un contact constant avec le fond marin. 

Il en va de même si vous croisez un îlot sous-marin affichant une profondeur moindre. Vous devez, à ce moment, mouliner pour rattraper le mou qui se crée et ainsi limiter les accrochages. En pompant la canne de bas en haut, vous sentirez inévitablement le plomb frapper au fond et cela vous aidera à ne pas dépasser l’angle de 40 degrés.

Attrait

Ce qui est génial de cette approche, c’est que le lest frotte presque constamment au fond et il soulève sur son passage beaucoup de benthos. 

Toutes ces matières organiques qui reposaient au fond et qui, soudainement, se ramassent en suspension sous forme d’un nuage donnent l’impression à tous les prédateurs qu’il s’agit d’une proie potentielle qui tente de dénicher un gueuleton sur le plancher marin. Puis, comme par magie, votre leurre arrive dans le décor et risque de charmer les ombles gris.

Stratégie

Si vous voyez un touladi au fond, votre leurre passera sous ses yeux incessamment. 

Si vous n’avez pas d’attaque, il n’y a rien qui vous empêche de sauvegarder un waypoint ou de prendre un repère visuel quelconque. Une vingtaine de mètres plus loin, faites demi-tour et repassez au même endroit. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.