/world/africa
Navigation

Un député et un chef de police arrêtés pour avoir aidé une ado à tricher à un examen

Un député et un chef de police arrêtés pour avoir aidé une ado à tricher à un examen
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un député de la majorité en Algérie a été mis en examen et détenu pour avoir tenté de faire parvenir une feuille de réponses à sa fille lors d'une épreuve du brevet, ont rapporté des médias vendredi. 

Selon un communiqué du tribunal d'El Oued, dans la préfecture d'El Meghaier (650 km au sud-est d'Alger), le député du Front de libération nationale (FLN) et le chef de la gendarmerie locale «ont été placés en détention provisoire» pour tentative de fraude lors d'une épreuve du Brevet de l'enseignement moyen (BEM) et pour «abus de fonctions».

Selon les médias, le député Abdenacer Ardjoun a chargé le chef de la brigade de la gendarmerie de faire parvenir à sa fille candidate au BEM une enveloppe contenant des réponses à l'épreuve de mathématiques qu'elle passait cette semaine.

Le surveillant de la salle a découvert la tentative de tricherie et a porté plainte contre le député et l'officier.

Selon la Constitution algérienne, l'immunité parlementaire d'un député ne couvre que les activités en lien avec son mandat.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.