/investigations
Navigation

Québec risque gros dans ce roi du Airbnb

Sonder
Photo tirée de Sonder.com Le PDG de Sonder, Francis Davidson

Coup d'oeil sur cet article

La valeur des actions achetées par Investissement Québec a chuté de 80 %.

• À lire aussi: Congédiés... en anglais seulement

• À lire aussi: Québec refuse de réviser le prêt à un roi d'Airbnb

• À lire aussi: Le prêt de 30M$ à un roi d’Airbnb dénoncé

Québec pourrait perdre gros après avoir effectué un investissement de 20 millions $ US, dont la valeur s’est effondrée, dans le roi du Airbnb.

La semaine dernière, notre Bureau d’enquête faisait état d’un prêt de 30 M$ du gouvernement du Québec, en pleine crise du logement, à la multinationale Sonder spécialisée dans la location à court terme de type Airbnb.

Or, il ne s’agit pas du seul montant d’argent public qui a été octroyé à ce roi du Airbnb, qui gère la location de près de 400 appartements à Montréal. 

En avril 2020, Investissement Québec (IQ) a effectué un placement de 20 millions $ US en actions de Sonder. 

Le premier ministre François Legault a visité les bureaux de Sonder en Californie et rencontré ses dirigeants, dont le patron Francis Davidson, en décembre 2019. Sur son compte Twitter, il écrit:  «J’ai rendu visite ce soir aux employés de @SonderStays,une jeune entreprise dynamique spécialisée dans le domaine de l’hébergement. Fondée par des Montréalais, Sonder compte 400 employés à San Francisco et elle est présente dans 25 grandes villes.» Crédit photo: tirée du compte Twitter du premier ministre Legault
Photo tirée de Twitter
Le premier ministre François Legault a visité les bureaux de Sonder en Californie et rencontré ses dirigeants, dont le patron Francis Davidson, en décembre 2019. Sur son compte Twitter, il écrit: «J’ai rendu visite ce soir aux employés de @SonderStays,une jeune entreprise dynamique spécialisée dans le domaine de l’hébergement. Fondée par des Montréalais, Sonder compte 400 employés à San Francisco et elle est présente dans 25 grandes villes.» Crédit photo: tirée du compte Twitter du premier ministre Legault

Selon son plus récent rapport annuel, rendu public jeudi, IQ détient toujours 1,3 % de l’entreprise, ce qui équivaut aujourd’hui à environ 4 millions $ US.

À l’époque du placement d’IQ, Sonder était évaluée à plus de 1 milliard $, selon le magazine Forbes

Mais depuis son arrivée en Bourse en janvier 2022, sa valeur est en chute libre. L’action est passée d’un sommet de 10,41 $ US au début de février à 1,43 $ US hier. 

Sonder vaut donc aujourd’hui 314 M$ US, selon le site de la Bourse du NASDAQ. 

La semaine dernière, le président-directeur général d’IQ, Guy Leblanc, a défendu ses investissements dans l’entreprise controversée.

«Sonder, ce n’est pas exactement le même profil qu’Airbnb. Ils sont propriétaires de leurs bâtiments et les logements qu’ils mettent en location sont davantage des logements de plus haut niveau. Ce n’est pas une clientèle de logements abordables», a déclaré M. Leblanc, en marge du dévoilement du rapport annuel.

Mal renseigné

Mais M. Leblanc est mal renseigné, puisque l’entreprise n’est propriétaire d’aucun immeuble qu’elle exploite à Montréal. 

De plus, tout juste avant qu’IQ investisse dans Sonder, celle-ci avait des démêlés avec la Ville de Montréal en lien avec la location à court terme d’appartements sur Le Plateau-Mont-Royal.

Une lettre du bureau du contrôleur général de la Ville de Montréal que nous avons obtenue indique que les inspecteurs municipaux avaient demandé à un propriétaire de faire cesser les activités de Sonder dans son immeuble à logements, en décembre 2019, sous peine d’amendes.  

À l’époque, et au moins jusqu’en mars 2020, Sonder mettait en location une bonne partie des 16 logements de cet édifice, rue Hôtel-de-Ville, sur des plateformes d’hébergement touristique. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.