/opinion/faitesladifference
Navigation

Journée des finissants: un diplôme bien mérité!

Bloc diplomés diplome finissants graduation université école
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Aujourd’hui, 17 juin, des milliers d’élèves à travers la province termineront l’une des étapes majeures de leur vie et pourront célébrer ensemble la Journée des finissants : la sortie du secondaire, permettant à la plupart d'entre eux de conclure cette importante étape avec un diplôme d’études secondaires en poche.  

Certains se dirigeront vers les études supérieures, d’autres « décideront » de se tourner vers le marché du travail. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, cette deuxième option peut paraître très attrayante pour certains jeunes. 

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Plusieurs jeunes, en particulier ceux vivant en HLM, ont conjugué école et travail durant l’année scolaire, et ce, dans un contexte de pandémie. À cela s’ajoutaient des défis liés à la situation socio-économique de leurs familles, exacerbée par l’inflation actuelle. 

Ce diplôme revêt donc une saveur particulière, un pied de nez à l’adversité. Le moment est propice pour célébrer cette belle victoire, quoi de mieux que les bals de finissants qui arrivent à grands pas ! 

Ce rite de passage, qui n’a pas été célébré depuis deux ans, vient donc à point nommé pour souligner les efforts de nos jeunes persévérants, deux fois plutôt qu’une. 

Briser le cycle de la pauvreté

Quand on sait qu’une grande proportion des résidents des HLM ne détient pas de diplôme d’études secondaires, chacune de ces réussites est une avancée pour briser le cycle de la pauvreté pour ces jeunes. 

Le taux de décrochage scolaire à Montréal est le plus élevé de la toute la province, et il est 2,5 fois plus élevé chez les jeunes issus des familles démunies. Chaque année, ce sont environ 2000 jeunes qui quittent l’école secondaire sans diplôme. 

La Fondation La Clé mettra bientôt en place un programme de bourses postsecondaires pour soutenir celles et ceux qui souhaitent poursuivre leurs études au cégep ou à l’université. Plusieurs initiatives seront lancées pour permettre à ces jeunes de découvrir leurs passions et de développer leur plein potentiel, pour entamer la prochaine phase de leur vie en étant mieux outillés. 

Plus d'un million investi dans des projets porteurs

Depuis 2011, la Fondation La Clé encourage la persévérance scolaire auprès des 10 000 jeunes vivant en HLM à Montréal. Nous avons déjà investi plus d’un million de dollars dans des projets porteurs visant à soutenir les organismes communautaires de quartier, à encourager la réussite scolaire des jeunes par le biais de bourses de persévérance et à appuyer des initiatives permettant à ces jeunes de développer leur plein potentiel. 

Nous saisissons cette occasion de la Journée des finissants pour souligner la résilience, la force et le courage de chacune et chacun de ces jeunes et, surtout, leur persévérance dans des conditions hors normes. 

Une campagne majeure est en cours pour augmenter l’impact de notre action. Votre aide, comme celle de nos précieux partenaires, est essentielle pour poursuivre notre mission auprès de ces élèves et auprès de ceux qui leur succéderont dans les prochaines années. Ces jeunes sont allumés et méritent amplement leur succès ! 

La Fondation La Clé lève son chapeau à tous les finissants et félicite chacun des jeunes en HLM qui aura décroché son diplôme. 

Raïssa Épale, Directrice générale de la Fondation La Clé

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.