/entertainment/movies
Navigation

«Buzz l’Éclair»: une chaîne de cinémas péruvienne retire l’avertissement «gender theory»

«Buzz l’Éclair»: une chaîne de cinémas péruvienne retire l’avertissement «gender theory»
Capture d'écran, Disney

Coup d'oeil sur cet article

Une chaîne de cinémas au Pérou a retiré l’avertissement gender theory qu’elle avait préalablement accolé au film d’animation Buzz l’Éclair (Lightyear), qui comporte une scène de baiser entre deux femmes. 

L’avertissement, décidé par la société Cine Planet jeudi au moment de la sortie du film, avait déclenché une grande polémique au Pérou. Une association de défense de la famille avait applaudi l'initiative, tandis que les féministes dénonçaient au contraire l’homophobie de Cine Planet.

Face à la controverse, la société distribuant le film a finalement annoncé samedi dans un communiqué que cet avertissement n’était pas approprié.

Le film des studios Pixar est sorti vendredi dans de nombreux pays, mais il n’a pas obtenu de visa d’exploitation dans une douzaine de pays et de territoires du Moyen-Orient et d’Asie à majorité musulmane, dont la Malaisie, le Liban, la Jordanie, l’Égypte, l’Arabie saoudite et les Territoires palestiniens.

Dans le film, Alisha, la cheffe du personnage principal (Buzz l’Éclair, l’intrépide astronaute rendu célèbre par la saga Histoire de jouets), est mariée à une femme.

Une scène fugace la montrant en train d’embrasser son épouse avait initialement été coupée par les studios Pixar, filiale de Disney. Mais des employés de ces sociétés s’étaient insurgés contre ce geste, critiquant l’attitude du numéro un mondial du divertissement, accusé de ne pas s’engager pour défendre les droits des personnes LGBT, et la scène avait été rétablie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.