/travel/destinations
Navigation

La revanche des voyageurs: elle voyage au Mexique... deux fois plutôt qu'une!

Anne-Marie Lefebvre planifie se rendre au Portugal en octobre.
Photo courtoisie Anne-Marie Lefebvre planifie se rendre au Portugal en octobre.

Coup d'oeil sur cet article

«J’ai des fourmis dans les jambes, moi, je suis une nomade», explique la dynamique Anne-Marie Lefebvre.

• À lire aussi: Les Québécois avaient hâte de repartir à l’étranger

• À lire aussi: Où aller en vacances cet été?

Si la Montréalaise de 53 ans a continué de voyager au Québec en suivant les règles imposées pendant la pandémie, c’est justement parce qu’elle a la bougeotte et une soif de découvrir le monde. Les voyages outre-mer manquaient à celle qui explique carburer aux opportunités, de retour de New York le 13 mars 2020, avant que la pandémie ne frappe la planète. 

Son premier périple fut en octobre, alors qu’elle avait reçu deux vaccins. 

Pourquoi à ce moment? 

Parce qu’elle venait de terminer un bon sprint de travail et que c’était sa fenêtre pour voyager avant le gros défi physique qui l’attendait à son retour à Montréal. 

«Aussi parce que si jamais je tombais malade sur place, je pouvais travailler là-bas sans problème, dit la travailleuse autonome. Je n’avais pas non plus la crainte d’être très malade, car j’avais reçu mes deux vaccins.» 

La voyageuse s’est rendue à Puerto Morelos au Mexique en solo pendant cinq jours, puis y est retournée retrouver sa mère une semaine en mai dernier. «Le niveau de touristes ne semble pas être revenu à son taux habituel, donc cela m’inquiète moins», a-t-elle expliqué la veille de son second départ. 

Anne-Marie Lefebvre planifie se rendre au Portugal en octobre.
Photo courtoisie

Pour son premier voyage en solitaire, la voyageuse qui préfère se promener et découvrir que s’étendre sur la plage au soleil a choisi un petit complexe hôtelier de moins de 300 chambres où il n’y avait que très peu de voyageurs et aucun Québécois. De toute façon, elle passait son temps dehors et n’avait pratiquement aucun contact sur place. 

Si elle a souhaité voyager, c’était aussi pour bouger et pratiquer des activités différentes. 

Au Mexique, elle a fait de l’équitation, de la plongée en apnée, elle s’est baignée dans un cénote, a loué un scooter pour se balader, a fait de la tyrolienne et a nagé avec des tortues géantes. «Pour moi, ce sont des activités de ressourcement.» 

Son second voyage s’est fait sur une note plus culturelle avec la visite de villes coloniales en compagnie de sa maman. 

De retour au Québec, Anne-Marie prévoit déjà des voyages à travers le Québec cet été (un retour aux îles de la Madeleine et un séjour dans Lanaudière entre autres) et un autre en Europe afin de participer à un demi-marathon au Portugal en octobre. 


  • VOYAGEURS : Anne-Marie Lefebvre, 53 ans  
  • VILLE DE RÉSIDENCE : Montréal  
  • DESTINATION : Puerto Morelos, Mexique 
  • DURÉE : 5 jours en octobre dernier et une semaine en mai encore 
  • AVEC QUI : En solo en octobre, puis en compagnie de sa mère en mai  
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.