/travel/destinations
Navigation

La revanche des voyageurs: voyager avec bébé au Costa Rica

La revanche des voyageurs: voyager avec bébé au Costa Rica
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Noémie C. Adrien et Louis-Philippe Borduas sont de grands voyageurs qui, pendant la pandémie, ont eu une petite fille prénommée Théa.

• À lire aussi: Les Québécois avaient hâte de repartir à l’étranger

• À lire aussi: Où aller en vacances cet été?

«C’était vraiment notre grand regret, de ne pas pouvoir voyager avec notre bébé quand elle est née, explique Noémie, qui revient tout juste d’un voyage d’une semaine en famille au Costa Rica. On rêvait de partir avec notre fille et on l’aurait fait plus tôt si cela avait été possible.»

La revanche des voyageurs: voyager avec bébé au Costa Rica
Photo Courtoisie

Comme il était obligatoire que les bébés fassent une quarantaine de deux semaines à leur retour de voyage pendant la pandémie, il était impensable pour le trio de partir dans ces conditions; car pour une semaine de voyage, il leur aurait fallu prendre trois semaines de congé pour pouvoir s’occuper de la petite en confinement du retour. Ils ont attendu que cette règle soit levée et dès que ce fut annoncé, ils ont fait leurs valises pour le Costa Rica. 

Si les mesures liées à la pandémie sont désormais beaucoup plus souples, le départ ne s’est pas fait sans deux bons moments de stress : la COVID-19 attrapée deux semaines avant de prendre l’avion («en un sens, au moins cela nous a enlevé le stress de l’attraper à destination», dit-elle) et le passeport de la petite reçu... douze heures avant le décollage! 

La revanche des voyageurs: voyager avec bébé au Costa Rica
Photo Courtoisie

Les parents ont choisi le Costa Rica parce qu’ils connaissent bien ce pays cher à leur cœur pour y être allés à quelques reprises et y avoir passé leur lune de miel. Pour son aspect sécuritaire aussi («nous y avons vu plusieurs petites familles»), l’accueil chaleureux de ses habitants et parce que c’est l’endroit tout indiqué pour pratiquer leur passion respective: le surf pour lui et le yoga pour Noémie. 

«Aux bureaux des passeports, ils sont débordés à cause de la pandémie, ajoute la nouvelle maman qui a dû se rendre sur place pour récupérer le précieux document la veille du départ. On avait juste si hâte de partir! Voyager nous a énormément manqué pendant la pandémie et on croyait que celle-ci ne durerait que quelques mois. On avait de grands plans de voyage pour notre nouvelle petite famille. Enfin, c’est reparti!»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.