/sports/fighting
Navigation

Madison Square Garden: Beterbiev écrase Smith fils

Coup d'oeil sur cet article

Artur Beterbiev était un homme en mission, samedi au Madison Square Garden. Le boxeur n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, Joe Smith fils, dans son combat d’unification des mi-lourds.

• À lire aussi: Beterbiev, le prix du sang

• À lire aussi: Artur Beterbiev imperturbable malgré l'ampleur du défi

Dans le ring, on aurait pu croire qu’un homme combattait un enfant. Dès le premier round, le Montréalais d’adoption n’a rencontré aucune difficulté à atteindre sa cible à de nombreuses reprises, avec de puissants coups, l’envoyant même au tapis.

Au début du deuxième round, le protégé de Marc Ramsay a continué de s’acharner sur son adversaire et a finalement mis fin au combat à l’aide d’un autre K.-O.

Beterbiev (18-0-0, 18 K.-O.) conserve ainsi sa fiche parfaite, tout comme son pourcentage d’efficacité de 100% au niveau des K.-O. Il est d’ailleurs le seul champion du monde à détenir un tel pourcentage d’efficacité. De plus, il unifie les titres de la WBC et de l’IBF, qu’il possédait déjà, à celui de la WBO, que détenait Smith fils (28-4-0, 22 K.-O.).

Un combat contre Bivol?

La question est maintenant de savoir si un boxeur de la catégorie de Beterbiev sera en mesure de l’arrêter. Dans cette optique, deux boxeurs pourraient devenir le prochain opposant au Québécois, soit Dmitry Bivol et Anthony Yarde.

Dans le cas du premier, ce serait pour devenir le champion incontesté de la catégorie, puisqu’il possède la ceinture de la WBA. Dans le cas du second, il s’agit de l’aspirant obligatoire pour Beterbiev.

Celui qui possède une fiche immaculée a d’ailleurs sa propre idée sur le scénario qu’il préfère.

«Les combats d’unification sont plus intéressants, a mentionné Beterbiev, dont les propos ont été rapportés par le site BoxingScene.com. C’est plus inspirant. Je préfèrerais unifier [les ceintures].»

Il faut donc en comprendre que Beterbiev aimerait bien voir Bivol dans le ring à son prochain pugilat. Lors de son plus récent combat, Bivol a d’ailleurs fait bien mal paraitre Saul «Canelo» Alvarez, qu’il a battu par décision unanime.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.