/entertainment/tv
Navigation

Agréable saucette

The Lake
Photo courtoisie, Prime Video Jordan Gavaris dans The Lake.

Coup d'oeil sur cet article

L’histoire du Montréalais Julian Doucet – romancée pour devenir The Lake, sur Prime Video – est intéressante. Sympathique. Attendrissante, même. Mais une série télévisée est-elle le meilleur véhicule pour lui rendre justice ? On en doute.

Si vous avez aimé Schitt's Creek, il y a de fortes chances que The Lake soit déjà sur votre radar télévisuel. Car même si leurs intrigues sont bien différentes, les deux séries canadiennes ont un lien de parenté évident, autant dans le ton et les thèmes abordés, à savoir la famille, la communauté et les enjeux LGBTQ. 

Cette fois-ci, Prime Video nous convie autour d’un lac où un trentenaire (Jordan Gavaris) revient passer du temps avec sa fille adolescente, qu’il a eue – puis donnée en adoption – avant de vivre ouvertement son homosexualité. Le temps d’un été, il revisitera certaines rivalités d’autrefois, notamment avec sa demi-sœur (Julia Stiles). 

Découpée en huit épisodes de 30 minutes chacun, The Lake irradie une certaine bienveillance, une bonne humeur contagieuse qui rappelle souvent Schitt’s Creek. Et si on ne s’esclaffe pas régulièrement, on ne perd jamais réellement le sourire, et ce, même quand la série accuse quelques longueurs en mi-parcours. 

Rupture de ton

Ça, c’est tout de même dommage. Et c’est également ce qui nous porte à croire qu’un long-métrage aurait peut-être été un format mieux adapté à ce récit. On aurait ainsi pu, possiblement, éviter cette étrange et subite rupture de ton où The Lake emprunte les codes de l’horreur le temps d’un épisode particulièrement saugrenu (et ennuyant).  

N’empêche, on retient davantage les forces de la série que ses faiblesses. Jordan Gavaris réussit à porter l’intrigue entière sur ses épaules grâce à son charisme et son naturel, tandis qu’il fait bon de retrouver Julia Stiles dans un rôle comique. 

Bref, si une deuxième saison finit par poindre à l’horizon, on acceptera volontiers de retourner faire une saucette dans ce lac aux eaux franchement agréables et invitantes. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.