/sports/racing
Navigation

Cinquième victoire en six courses: Max Verstappen prend le large au championnat

Le Néerlandais s’est comporté en champion à Montréal

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
Photo AFP Max Verstappen a été acclamé par les spectateurs à la suite de sa victoire au Grand Prix du Canada, dimanche, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Quand la mécanique de sa Red Bull tient le coup, Max Verstappen est imbattable, comme il en a fait la démonstration dimanche au Grand Prix du Canada.

• À lire aussi: Il pleuvait également dans les paddocks neufs ce week-end

• À lire aussi: Domination de Verstappen, Stroll arrache un point

Le pilote néerlandais, qui a connu un autre parcours parfait sur un tracé où il n’avait jamais réussi à s’imposer, fait la pluie et le beau temps actuellement en Formule 1. 

Avec sa cinquième victoire en six courses, il prend le large au championnat avec une avance de 46 points devant son coéquipier, Sergio Pérez. 

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
AFP

Et l’écart serait encore plus important s’il n’avait pas été forcé à l’abandon à deux reprises plus tôt cette saison. 

Ce que l’on retient de sa performance au circuit Gilles-Villeneuve, c’est qu’il n’a jamais flanché sous la pression de Carlos Sainz.

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
AFP

L’Espagnol a beau avoir tout tenté, en disposant de pneus un peu plus frais et de trois zones de DRS (aileron amovible) pour faciliter les dépassements, il n’a jamais réussi à déstabiliser son rival.

Cette erreur qu’il souhaitait du meneur de la course n’est jamais venue. Verstappen a fait honneur une nouvelle fois à son titre de champion du monde. 

Devant Clark et Lauda

Âgé de 24 ans seulement, Verstappen occupe désormais le neuvième rang du classement des pilotes les plus victorieux en F1. Sa 26e présence sur la plus haute marche du podium lui permet maintenant de devancer deux légendes de la spécialité en Jim Clark et Niki Lauda. Sa prochaine victoire lui assurera d’égaler un autre pilote d’exception, l’Écossais et triple champion du monde Jackie Stewart.

Certains diront qu’à l’époque, les calendriers comportaient moins d’épreuves au cours d’une saison, mais peu importe, les statistiques prouvent hors de tout doute qu’il mérite déjà sa place dans la cour des grands.

À titre de comparaison, Verstappen a réalisé son 26e gain à son 150e départ en F1. Certains, et pas les moindres, l’ont quand même fait plus tôt que lui. 

Lewis Hamilton a atteint cette marque à sa 134e participation. Mieux encore, les Allemands Michael Schumacher et Sebastian Vettel ont obtenu leur 26e victoire à leur 96e et 98e Grands Prix respectivement.

Pauvre Sainz!

En contrepartie, d’autres ont pratiquement le même nombre de participations que Verstappen et sont toujours dans l’attente de soulever le trophée du vainqueur.

Et le premier nom qui nous vient à l’idée, c’est celui de Sainz, qui, malgré de bons efforts à Montréal, n’est jamais parvenu à devancer le Néerlandais. 

Après 149 départs et 11 podiums en F1, cette première victoire se fait toujours attendre. Ça commence à faire beaucoup et surtout à jouer dans la tête.  

Ce qu’on a remarqué...  

Hamilton retrouve la forme

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
Photo Martin Chevalier

Le Britannique n’a pas signé un huitième triomphe à Montréal, mais sa présence sur la troisième marche du podium est peut-être le présage de jours meilleurs. Son dos ne l’a pas fait souffrir et sa Mercedes est en progression. Comme quoi il faudra le surveiller la semaine prochaine devant son public à Silverstone, un circuit qui a constitué pour lui un véritable terrain de jeu dans le passé.

Stroll sauve les meubles

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
Photo Martin Chevalier

Même s’il a été encore éliminé dès la première ronde (Q1) des qualifications, le Québécois est venu soutirer un point à la maison en ralliant l’arrivée au 10e rang. Il a su profiter de la dernière neutralisation pour racheter une fin de semaine compliquée pour Aston Martin et surtout pour son coéquipier Vettel.

La quatrième étoile

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
AFP

À l’instar de Mick Schumacher, Zhou Guanyu découvrait le circuit Gilles-Villeneuve, mais il s’en est certes beaucoup mieux tiré avec une huitième place fort méritée. La recrue chinoise fait sa place en F1 et a notamment réussi à battre son expérimenté coéquipier, Valtteri Bottas, pour la deuxième fois d’affilée en qualifications.

Dommage pour Schumacher

FOR-MOT-SPO-F1-GRAND-PRIX-OF-CANADA
Photo Martin Chevalier

Qualifié sixième la veille, le jeune pilote allemand a été victime d’une défaillance technique de sa Haas qui l’a forcé à l’abandon au 20e tour et anéanti à ses espoirs d’inscrire ses premiers points en F1. 

Les pilotes les plus victorieux de l’histoire de la F1 

Pilotes (nationalité) Victoires GP disputés

1. Lewis Hamilton (G.-B.) 103 297

2. Michael Schumacher (ALL) 91 307

3. Sebastian Vettel (ALL) 53 286

4. Alain Prost (FRA) 51 199

5. Ayrton Senna (BRÉ) 41 161

6. Fernando Alonso (ESP) 32 343

7. Nigel Mansell (G.-B.) 31 187

8. Jackie Stewart (G.-B.) 27 99

9. Max Verstappen (P.-B.) 26 150

10. Kim Clark (G.-B.) 25 72

11. Niki Lauda (AUT) 25 171

12. Juan Manuel Fangio (ARG) 24 51

13. Nelson Piquet (BRÉ) 23 204

13. Nico Rosberg (ALL) 23 206

15. Damon Hill (G.-B.) 22 115

Source : Formula1.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.