/entertainment/tv
Navigation

Jean-Christophe remporte «Les Chefs!»: «un beau tremplin pour l'avenir»

Les chefs
Photo courtoisie, ICI télé

Coup d'oeil sur cet article

Le couperet est tombé lors de la finale de l’émission Les Chefs!, lundi soir, où Jean-Christophe Beaudin est reparti avec les grands honneurs.

• À lire aussi: TVA débranche le gala Artis

Après un accident déstabilisant avec la mandoline, le technicien décontenancé a su retrouver son calme juste à temps pour dresser ses assiettes de premier tour, où il a servi un crudo de pétoncle avec cucurbitacées et vinaigrette gin et cerfeuil et une entrée chaude de raviolo au jaune d’œuf coulant.

C’est à ce moment que le favori du public, Amine Laabi, a été retranché de la brigade, tandis qu’Elliot et Anthony, arrivés respectivement 2e et 3e, ont poursuivi le service avec Jean-Christophe.
L’aspirant-chef, qui a fait trois fois les auditions de la compétition culinaire, s’est pourtant présenté cette saison avec plusieurs doutes en tête.

«La pandémie a bouleversé le monde de la restauration. Ç'a changé plein de choses et plein de choses ont émergé. Beaucoup de gens se sont remis en question à savoir s’ils changeaient de domaine et j’en faisais partie. Ça fait quand même 12 ans que je suis en cuisine, j’aime toujours ça, mais je me suis demandé si c’était vraiment ce que je voulais faire pour le reste de ma carrière», a-t-il expliqué en entrevue à l’Agence QMI au lendemain de la diffusion de sa victoire.

«[Les Chefs!] c’est un petit peu mon bulletin de fin d’année. Travailler avec des gens exceptionnels comme eux, ça m’a vraiment donné le goût de continuer. C'est aussi un beau tremplin pour l'avenir», a-t-il ajouté.

Pour le moment, le sous-chef de chez Foxy, situé dans le quartier Griffintown, à Montréal, n’est pas prêt à sauter le pas pour ouvrir son propre établissement. Il compte laisser la poussière retomber et prendre le temps d’évaluer toutes ses options.

Mais une chose est certaine, c’est qu’il souhaite continuer de mettre en valeur les produits d’ici, de les travailler de la tête au pédoncule et de décliner chaque élément pour maximiser chacun le plus possible.

Le gagnant de la 11e édition de l’émission Les Chefs! aimerait cependant ouvrir «quelque chose de gastronomique, mais aussi d’assez convivial, axé sur le partage et pas nécessairement que dans les assiettes, mais aussi dans l’expérience», qui pourrait prendre diverses formes, a-t-il fait savoir. Cela pourrait être une boutique avec des aliments travaillés, un comptoir ou un restaurant.

«C’est important aussi d’informer les gens sur ce qu’ils mangent et d’où les produits viennent. Ce n’est pas nécessairement un type de cuisine, mais plus une idée qui tourne autour de l’aliment», a-t-il indiqué.

Retour vers une nouvelle normalité

La pandémie et le manque de main-d’œuvre se sont imposés dans la remise en question de l’industrie de la restauration. Avec la reprise, «c’est un peu plus comme avant, mais on s’est rendu compte aussi qu’il y avait des choses qui devaient changer et qui ne pouvaient pas juste reprendre comme avant», a fait état le cuisinier de 30 ans.

«Les mentalités sont en train de changer, les conditions de travail aussi. Ça va prendre du temps, mais c’est en train de changer. C’est un pas dans la bonne direction. Et ça donne le goût de garder la flamme», a-t-il ajouté.

Jean-Christophe a remporté, lors de la finale de l’émission Les Chefs!, tournée il y a cinq mois, une bourse de 50 000$ et 10 000$ d’équipement chez Doyon Després.

Amine Laabi, qui a remporté le 4e prix lors de la finale de l’émission Les Chefs!, lundi soir, va se joindre à la brigade de Mordu dès cet été.

On découvrira très prochainement ses vidéos et recettes sur le site mordu.ca ainsi que sur TikTok et Instagram.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.