/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Tirs sur des plateformes de forage en mer Noire: l'Ukraine dit avoir visé des «installations» militaires russes

Tirs sur des plateformes de forage en mer Noire: l'Ukraine dit avoir visé des «installations» militaires russes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Ukraine a dit mardi avoir visé la veille des plateformes de forage en mer Noire, utilisées selon elle comme «installations» militaires par les Russes pour renforcer leur contrôle dans la région. 

• À lire aussi: Un deuxième Américain tué en Ukraine

• À lire aussi: Washington tourne à nouveau le dos aux mines antipersonnel

• À lire aussi: Ukraine : Moscou hausse le ton contre la Lituanie et progresse dans l’est

«Sur ce site, la Russie a organisé de petites garnisons, y a stocké du matériel de défense antiaérienne, y compris des radars. C’est-à-dire que ces plateformes se sont transformées en installations qui ont aidé et aident les Russes à renforcer leur contrôle total de la partie nord-ouest de la mer Noire», a affirmé le porte-parole de la région d’Odessa, Serguiï Bratchouk, lors d’une conférence de presse en ligne.

Selon M. Bratchouk, cité par Interfax-Ukraine, il y avait aussi des outils de «reconnaissance» sur les plateformes d’extraction de gaz situées à 70 kilomètres d’Odessa, port du sud de l’Ukraine sur la mer Noire.

Lundi, il avait indiqué que ces plateformes étaient «des cibles militaires légales» pour l’Ukraine: «C’est une petite garnison. Ce n’est pas simplement une plateforme pour extraire du gaz», avait-il assuré dans une vidéo postée sur sa chaîne Telegram.

Sept personnes étaient portées disparues lundi soir, selon un responsable russe.

Toujours selon Sergueï Aksionov, le gouverneur installé par Moscou après l’annexion en 2014 de la péninsule ukrainienne de Crimée, les tirs ont visé trois plateformes de forage de l’entreprise Tchernomorneftegaz, entraînant l’évacuation de 94 personnes présentes sur place.

Il s’agit de la première frappe rapportée contre une infrastructure d’hydrocarbures offshore en Crimée depuis le début le 24 février de l’offensive que mène la Russie contre l’Ukraine.

Serguiï Bratchouk a également affirmé que «les forces armées (ukrainiennes) avaient porté un coup important à la garnison russe» basée sur l’île des Serpents, un territoire symbolique conquis par Moscou en mer Noire au début de son offensive.

Le porte-parole a toutefois admis que la flotte russe de la mer Noire dominait la région, «stationnée à 80-100 km de la côte» avec «une tactique» simple: «(tirer) des missiles, des missiles et des missiles».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.