/sports/hockey
Navigation

Nazem Kadri joue les héros à son retour

L’Avalanche l’emporte en prolongation face au Lightning et se rapproche à un gain du précieux trophée

Coup d'oeil sur cet article

TAMPA | Nazem Kadri a fait la preuve qu’il était entièrement remis de l’opération qu’il a subie au pouce de la main droite.

• À lire aussi: Jon Cooper a le coeur brisé

• À lire aussi: Finale de la Coupe Stanley: un phénomène rare

Absent des quatre dernières rencontres, l’Ontarien a joué les héros en déjouant Andrei Vasilevskiy, dans la partie supérieure, à 12 min 02 s de la prolongation.

« Le dernier mois a été des montagnes russes. Je pensais que ma saison était terminée. Alors, être ici en ce moment, c’est surréel. J’ai rêvé à ce moment toute ma vie », a lancé le héros du match, une fois sur le podium devant les médias.

Fort de ce gain de 3 à 2, acquis sur la patinoire du Amalie Arena, l’Avalanche s’est forgé une avance de trois victoires à une dans cette confrontation finale. La formation du Colorado aura maintenant l’occasion de soulever la coupe Stanley pour la première fois depuis 2001, devant ses partisans, demain.

Le but de Kadri n’était que le juste retour des choses pour les visiteurs qui ont passé la quasi-totalité de la prolongation dans le territoire ennemi. Ils ont décoché 11 tirs contre trois, dont plusieurs n’étaient pas commodes.

Quelques instants auparavant, Vasilevskiy avait gardé le match en vie en ayant le meilleur sur Valeri Nichushkin, parvenu seul devant lui. Bowen Byram, quant à lui, a vu sa frappe toucher le poteau de plein fouet.

« On a dominé la prolongation, on méritait cette victoire, a indiqué Nathan MacKinnon. C’est une victoire incroyable. Maintenant, on s’en va à la maison. Il ne nous reste qu’un match à gagner. » 

Trop de joueurs ?

Jon Cooper en a surpris plusieurs lors de son point de presse d’après-match. Il semblait abattu et prêt à rendre les armes. Jusqu’à ce qu’il laisse tomber cette bombe.

« J’ai le cœur brisé, car on devrait être encore en train de jouer cette partie. Regardez la séquence et vous verrez qu’il y avait quelque chose qui cloche », a-t-il mentionné avant de quitter la salle.

En revisionnant la séquence, on comprend que l’entraîneur-chef du Lightning sous-entendait que six joueurs de l’Avalanche se trouvaient sur la patinoire lorsque Kadri a accepté la passe d’Artturi Lehkonen pour filer en direction de Vasilevskiy.

D’ailleurs, en relançant lui-même cette attaque, Darcy Kuemper est devenu, quelques secondes plus tard, le premier gardien de l’histoire de la LNH à récolter une mention d’assistance sur un but marqué en prolongation pendant la finale de la Coupe Stanley.

Dans la douleur

MacKinnon disait juste en soutenant que son équipe avait dominé la majeure partie de la rencontre.

Les joueurs du Lightning ont bloqué 34 tirs, ce qui représente un arrêt de moins que Vasilevskiy. Erik Cernak a même dû retraiter aux douches dès la cinquième minute du deuxième vingt après avoir stoppé une frappe de MacKinnon.

Tampa Bay a donc dû se débrouiller à cinq défenseurs pendant plus de la moitié du match.

Les visiteurs ont également souffert pour la cause. Parlez-en à Cale Makar, qui a passé 34 min 43 s sur la surface glacée. Un temps de jeu inhumain.

Ça n’a pas empêché le plus récent récipiendaire du trophée Norris de tenter de mettre en échec l’immense Pat Maroon. Makar en a été quitte pour quelques engourdissements des épaules.

P
3
2
Première période
1-TB: Anthony Cirelli (3)(Cernak) 0:36
Punitions: Helm (Col) 16:57
Deuxième période
2-Col: Nathan MacKinnon (12)(Rantanen, Makar) AN-5:17
3-TB: Victor Hedman (3)(Rutta) 10:42
Punitions: Hedman (TB) 3:57, Byram (Col) 6:12, Stamkos (TB) 11:48
Troisième période
4-Col: Andrew Cogliano (3)(Sturm, Helm) 2:53
Punitions: Aucune punition
Prolongation
5-Col: Nazem Kadri (7)(Lehkonen, Kuemper) 12:02
Punitions: Aucune punition
Tirs au but
Colorado 4 - 17 - 6 - 11 - 38
Tampa Bay 17 - 9 - 10 - 3 - 39
Gardiens:
Col: Darcy Kuemper (G, 9-3), TB: Andrei Vasilevskiy (PP, 13-7)
Avantages numériques:
Col: 1 en 2, TB: 0 en 2
Arbitres:
Wes McCauley, Kelly Sutherland
Juges de lignes:
Steve Barton, Brad Kovachik
ASSISTANCE:
19 092

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.