/news/currentevents
Navigation

Homme trouvé sans vie à Saint-Hyacinthe: il se serait lui-même infligé les blessures

Un homme dans la quarantaine a été retrouvé sans vie mercredi soir dans une résidence située sur la rue des Marronniers, à Saint-Hyacinthe, dans ce qui a les apparences d’un meurtre conjugal. Les policiers se trouvaient toujours sur place au lendemain des événements, le mercredi 22 juin 2022.
MAXIME DELAND/AGENCE QMI
Photo Agence QMI, Maxime Deland Un homme dans la quarantaine a été retrouvé sans vie mercredi soir dans une résidence située sur la rue des Marronniers, à Saint-Hyacinthe, dans ce qui a les apparences d’un meurtre conjugal. Les policiers se trouvaient toujours sur place au lendemain des événements, le mercredi 22 juin 2022. MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Revirement de situation majeur dans l’enquête sur la mort d’un homme de 42 ans poignardé à mort mardi soir à Saint-Hyacinthe. Si la police croyait au départ qu’il pouvait avoir été victime d’un meurtre, il semble que la victime se soit elle-même poignardée sous les yeux horrifiés de sa conjointe.

Le corps inanimé de Patrick Dupré a été retrouvé vers 20h30 dans une résidence unifamiliale de la rue des Marronniers. L’homme a été transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Un homme dans la quarantaine a été retrouvé sans vie mercredi soir dans une résidence située sur la rue des Marronniers, à Saint-Hyacinthe, dans ce qui a les apparences d’un meurtre conjugal. Les policiers se trouvaient toujours sur place au lendemain des événements, le mercredi 22 juin 2022.
MAXIME DELAND/AGENCE QMI
Photo Agence QMI, Maxime Deland

L’enquête menée jusqu’ici par la Sûreté du Québec tend à démontrer que le couple aurait eu une dispute et qu’à un certain moment, Patrick Dupré se serait lui-même infligé des blessures mortelles à l’aide d’un couteau.

Paniquée, sa conjointe de 44 ans se serait réfugiée chez un voisin. Elle était à ce moment fortement intoxiquée par l’alcool et c’est d’ailleurs pourquoi les enquêteurs ont attendu à mercredi matin pour la rencontrer afin d’obtenir sa version des faits.

Un homme dans la quarantaine a été retrouvé sans vie mercredi soir dans une résidence située sur la rue des Marronniers, à Saint-Hyacinthe, dans ce qui a les apparences d’un meurtre conjugal. Les policiers se trouvaient toujours sur place au lendemain des événements, le mercredi 22 juin 2022.
MAXIME DELAND/AGENCE QMI
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Même si la thèse du suicide est privilégiée, les autorités poursuivaient l’analyse de la scène, mercredi, dans l’espoir de confirmer leurs soupçons à l’aide de différents éléments de preuves.

Un homme dans la quarantaine a été retrouvé sans vie mercredi soir dans une résidence située sur la rue des Marronniers, à Saint-Hyacinthe, dans ce qui a les apparences d’un meurtre conjugal. Les policiers se trouvaient toujours sur place au lendemain des événements, le mercredi 22 juin 2022.
MAXIME DELAND/AGENCE QMI
Photo Agence QMI, Maxime Deland

Si vous avez besoin d’aide  

LIGNE QUÉBÉCOISE DE PRÉVENTION DU SUICIDE  

JEUNESSE, J’ÉCOUTE  

TEL-JEUNES  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.