/world/usa
Navigation

Floride: il regarde sa femme se vider de son sang

Emergency lights on an american police car
Jörg Hüttenhölscher - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de Floride aurait avoué, après son arrestation, avoir tranché la gorge de sa femme, puis lui avoir fait écouter sa chanson préférée pendant qu’elle se vidait de son sang dans la baignoire. 

Vers 9 h mardi, des policiers d’Altamonte Springs, en Floride, se sont rendus dans un appartement de Ballard Street pour y vérifier le bien-être d’une femme. L’appelant aurait fait part de ses inquiétudes aux policiers après qu’un homme ait avoué à un proche qu’il venait de tuer sa femme et qu’il tentait désormais de faire disparaitre des preuves.

Sur les lieux, les deux agents se sont retrouvés devant une véritable scène de film d’horreur. Un jeune homme baignait dans une marre de sang, dans la salle de bain, aux côtés de sa femme qui présentait une profonde lacération au niveau du cou.

Une fois en interrogatoire, Xichen Yang, 21 ans, serait passé aux aveux.

Selon les informations rapportées par la chaîne américaine Law & Crime, l’accusé aurait tranché la gorge de sa femme. Il l’aurait ensuite portée jusqu’au bain, où il lui aurait tenu la main sur les airs de sa chanson préférée jusqu’à ce qu’elle meurt, soit environ 10 minutes plus tard, selon lui.

Ce matin-là, l’homme ne s’était pas présenté au travail, ce qui avait inquiété son patron. Vers 8 h 30, quand il a appelé Xichen Yang pour savoir où il était, ce dernier lui a répondu qu’il n’était pas allé travailler parce qu’il était en colère contre sa femme qui avait «brûlé son passeport», selon ses dires. Il aurait ensuite confié à son patron qu’il venait de faire quelque chose «d’irréparable». Inquiet, le patron a prévenu les policiers.

En interrogatoire, Xichen Yang a supposément avoué qu’il aurait pu s’arrêter avant de tuer sa femme, mais que «ce n’était pas comme ça qu’il a été élevé » et qu’il «allait toujours jusqu’au bout».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.