/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le pourrissement de la Cour suprême américaine

Le pourrissement de la Cour suprême américaine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Cour suprême américaine a décidé que les États américains n’avaient pas le droit d’exiger des permis de port d’arme pour circuler dans l’espace public.  

Dans les faits, la Cour vient d’ouvrir la voie à une augmentation considérable de la violence aux États-Unis.

Pas seulement parce qu’il y aura désormais davantage d’armes en libre circulation, mais aussi parce que cette décision entraînera probablement l’abrogation d’autres lois. Par exemple, les limitations sur les chargeurs surdimensionnés ou sur les armes d’assaut vont très certainement être contestées avec succès.

Politique et douteux

La décision sur l’inconstitutionnalité des permis de port d’armes abroge une loi que l’État de New York avait votée en 1913. Elle infirme aussi un jugement de la même cour. En 1939, celle-ci avait conclu que la liberté de posséder des armes à feu, garantie par la Constitution américaine, ne couvrait pas l’autodéfense personnelle, mais était plutôt reliée à la formation de milices armées.

La décision prise aujourd’hui est donc hautement politique. 

Elle entre dans la lignée d’autres décisions douteuses. Par exemple, en 2010, la Cour avait décidé qu’il était inconstitutionnel d’imposer des plafonds de dépenses aux candidats lors des élections. Ce faisant, la Cour a considérablement affaibli la démocratie américaine.

La Constitution contre la société?

La question pourrait être reformulée autrement: les juges doivent-ils prendre des décisions qui vont profondément contre les intérêts de la société américaine, au nom du respect intégral de la Constitution, ou bien doivent-ils réinterpréter la Constitution à la lumière de la société d’aujourd’hui? 

Les gens sensés pensent que le second choix est le bon.

Mais les juges conservateurs estiment que le respect intégral de la Constitution l’emporte sur le reste. Ce sont des fondamentalistes juridiques.

Ce culte de la Constitution repose sur les intérêts politiques qu’ils épousent, mais qu’ils taisent, hypocritement.

La Cour suprême des États-Unis, comme bien d’autres institutions américaines, est entrée dans un processus de pourrissement qu’il sera difficile de renverser.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.