/sports/hockey
Navigation

William Dufour donne raison aux Islanders

Le choix de cinquième ronde a explosé cette saison avec les Sea Dogs

SPO-Bulldogs de Hamilton aux Sea Dogs de Saint John
Photo Agence QMI, John Morris William Dufour lors de la rencontre de la Coupe Memorial contre les Bulldogs de Hamilton, lundi, au TD Station, à Saint-Jean.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN, N.-B. | Une saison de 56 buts, un sommet dans toute la Ligue canadienne de hockey (LCH), une invitation au camp d’Équipe Canada junior et, en prime, le titre de joueur par excellence dans la LHJMQ : les Islanders de New York pourraient difficilement demander mieux de la part de leur choix de cinquième ronde en 2020, William Dufour.

• À lire aussi: Coupe Memorial: les Oil Kings se rachètent

Avec 116 points, Dufour a terminé au deuxième rang des pointeurs dans la LHJMQ derrière Joshua Roy (119 points).

« Ce serait difficile d’être plus content de sa progression, a mentionné au Journal le recruteur québécois des Islanders Mario Saraceno, présent à Saint-Jean pour le tournoi de la Coupe Memorial. Tout le crédit lui revient. »

Cette progression a d’ailleurs poussé les Islanders à lui consentir un premier contrat professionnel, en avril dernier.

« Quand je repense à ma saison, j’ai des frissons, a mentionné le gaillard de 6 pi 3 po et 204 lb. J’ai vécu plusieurs gros événements, dont le camp du Mondial junior et j’ai aussi réussi à marquer plus de 50 buts. Si on peut finir ça avec le championnat de la Coupe Memorial, ce serait juste une saison de rêve. »

RÔLE OFFENSIF

L’éclosion offensive de Dufour s’explique non seulement par le fait qu’il en est à sa quatrième saison dans la LHJMQ, mais aussi par le rôle qui lui a été confié par l’entraîneur-chef Gordie Dwyer.

« L’an dernier à Drummondville, [Xavier] Simoneau et moi jouions dans toutes les situations, autant en désavantage numérique qu’en fin de match pour conserver une avance. Cette année, je n’ai pas vraiment eu de temps de jeu en infériorité numérique. Mon rôle était vraiment offensif et sur l’avantage numérique. »

Toutefois, après l’élimination surprise des Sea Dogs au premier tour des séries face à l’Océanic de Rimouski, Dwyer a été congédié et Gardiner MacDougall s’est amené. Depuis, ce dernier confie davantage de missions défensives au gros ailier droit natif de Québec.

« Il peut jouer partout, autant au centre qu’à l’aile. Quand tu as les chevaux de course les plus rapides, tu veux les utiliser. William, c’en est un. [...] C’est un jeune enthousiaste et affamé. C’est impressionnant de voir la saison qu’il a connue. Il a été échangé à une nouvelle équipe et il semble en avoir pris avantage. C’est un privilège pour moi de le diriger et j’espère que je le ferai le plus longtemps possible », a mentionné MacDougall.

UN VOL ?

S’il poursuit sa progression, Dufour pourrait faire bien paraître Saraceno dans quelques années.

« Il pourrait nous faire bien paraître, précise-t-il lorsqu’on lui fait la remarque. Notre équipe de développement travaille très fort avec tous nos jeunes, dont William. Ce qu’on aime, c’est qu’il lui reste encore de la place pour se renforcir. En plus, j’ai trouvé qu’il avait amélioré considérablement son patin cette année. »

Dans le cas de Dufour, il espère faire partie de ces joueurs qu’on peut caractériser comme un « vol » par rapport à son rang de sélection, au cinquième tour.

« Quand j’ai été repêché, la première chose que mon agent m’a dit : “c’est qu’un rang, c’est un rang”. Au bout du compte, je crois en mes chances de réussir au hockey professionnel. Maintenant, tout est entre mes mains, alors pourquoi pas ? »

L’avenir passera par Jordan Tourigny

Les Cataractes de Shawinigan sont à la fin d’un cycle et, l’an prochain, les Mavrik Bourque, Xavier Bourgault et Pierrick Dubé n’y seront plus. Ils n’auront toutefois pas les mains complètement vides et compteront sur quelques pièces autour desquelles ils pourront entamer le prochain cycle, à commencer par le défenseur Jordan Tourigny.

Choix de première ronde de l’équipe lors du dernier repêchage de la LHJMQ, Tourigny s’est non seulement taillé une place de régulier avec les Cataractes, mais y a joué un rôle plus qu’important.

Lors du premier match de l’équipe à la Coupe Memorial, mardi, c’est lui qui évoluait à la pointe de la première vague d’avantage numérique. C’est d’ailleurs en pareille situation qu’il a inscrit le premier but des siens face aux Oil Kings d’Edmonton.

« J’ai la chance de travailler avec lui depuis un bout. C’est d’abord et avant tout un individu très positif. Il a toujours le gros sourire et il veut travailler. C’est une éponge et sa capacité de rétention est énorme. On a beaucoup travaillé en octobre et en novembre et maintenant, on est ailleurs. Tu peux voir sa confiance. Son jeu va très bien depuis plusieurs mois et là, tout le monde a la chance de le voir à la télé. Ce qui est le fun avec Jordan, c’est que tu ne sais pas encore il est où son plafond », a mentionné l’entraîneur adjoint des Cataractes, Philippe Roy, chargé du développement des défenseurs.

LES CONSEILS DU GRAND FRÈRE

Jordan est le frère du défenseur Miguël, qui a complété sa carrière junior avec le Titan d’Acadie-Bathurst et qui tentera maintenant de se dénicher un contrat professionnel au cours des prochains mois.

« On se parle très souvent, presque chaque soir. Il regarde mes parties et il m’appelle et me dit ce que j’ai fait de bien et de mal. Il est souvent fier de moi et il est là pour m’encourager et m’aider. On a une très
belle relation. »

Défenseur à caractère offensif de nature, c’est davantage sur l’aspect défensif de son jeu qu’il se doit de travailler. 

« Mon jeu défensif ne sera jamais parfait. Je dois continuer de perfectionner les petits détails en continuant de pratiquer et en écoutant les entraîneurs. Il n’y aura jamais rien de parfait, mais j’essaie de m’améliorer afin de devenir un joueur irréprochable. »


Les Cataractes ont profité d’une journée de congé d’entraînement, mercredi, en vue de leur prochain match, jeudi soir, face aux champions de l’Ontario, les Bulldogs de Hamilton.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.