/news/currentevents
Navigation

2 M$ pour lutter contre la violence armée à Montréal

2 M$ pour lutter contre la violence armée à Montréal
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Devant la recrudescence de la violence par armes à feu à Montréal, Québec a annoncé jeudi un investissement de 2 millions $ dans la prévention au niveau de sept arrondissements montréalais.  

Le gouvernement Legault espère ainsi améliorer l’offre de services aux jeunes, en ajoutant cette somme aux travaux du Comité stratégique en sécurité urbaine de Montréal (CoSSUM).

Cette aide gouvernementale sera consacrée à la création et à la consolidation d’espaces jeunesse dans les secteurs le plus touchés par la flambée de violence armée. 

L’investissement sera consacré à 12 projets dans les arrondissements d'Ahuntsic-Cartierville, d'Anjou, de Montréal-Nord, de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, de Saint-Léonard, du Sud-Ouest et de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension. 

«C'est [...] plus de 8 millions de dollars qui serviront à améliorer l'offre de services aux jeunes montréalais dans le cadre du CoSSUM», a indiqué la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault.

«Avec les espaces qui seront mis en place, nos jeunes auront accès à des lieux sécuritaires où ils pourront faire d'autres choix que celui de la violence», a soutenu la ministre déléguée aux Transports Chantal Rouleau.

«Nous devons continuer de travailler sans relâche pour améliorer la qualité de vie dans tous les quartiers et favoriser les initiatives qui renforcent le sentiment d'appartenance au milieu de vie des populations et des jeunes à risque», a ajouté la mairesse de Montréal, Valérie Plante. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.