/world/guerre-en-ukraine
Navigation

La Russie est une «menace directe» pour la «sécurité» des pays de l'OTAN, dit Stoltenberg

Coup d'oeil sur cet article

La Russie représente une «menace directe» pour la sécurité des pays de l'OTAN, réunis en sommet à Madrid, a déclaré mercredi Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Alliance atlantique, qui va renforcer son flanc oriental en réponse à l'invasion russe de l'Ukraine. 

• À lire aussi: La Norvège va à son tour donner des lance-roquettes multiples à l'Ukraine

• À lire aussi: Biden annonce des renforcements de la présence militaire américaine dans toute l'Europe

«Nous allons dire clairement», lors du sommet qui doit réviser la feuille de route de l'Alliance pour la première fois depuis 2010, «que la Russie représente une menace directe pour notre sécurité», a-t-il dit.

Le sommet de Madrid est «historique» alors que l'Alliance vit «sa crise sécuritaire la plus sérieuse depuis la Seconde guerre mondiale», a-t-il insisté.  

Face à la menace de la Russie, les pays de l'OTAN vont décider à Madrid de renforcer leurs «groupements tactiques» présents sur le flanc est de l'Alliance. 

L'OTAN va également «transformer sa Force de réaction», forte de 40 000 soldats, et porter le nombre de ses forces à haut niveau de préparation «bien au-dessus» de 300 000 militaires, avait dit M. Stoltenberg lundi.

«C'est le remaniement le plus important de notre défense collective depuis la Guerre froide», a-t-il souligné mercredi.

La nouvelle feuille de route de l'OTAN, baptisée «concept stratégique» et qui doit être adoptée à Madrid, va également mentionner pour la première fois les «défis» représentés par la Chine «pour nos valeurs, nos intérêts et notre sécurité», a encore dit M. Stoltenberg.

«La Chine n'est pas un adversaire mais nous devons prendre en compte les conséquences pour notre sécurité quand nous voyons la Chine investir lourdement dans de nouveaux équipements militaires», a-t-il poursuivi.

Signe de cette préoccupation, l'OTAN a invité cette année les dirigeants japonais et sud-coréen pour la première fois à participer à son sommet. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.