/news/society
Navigation

Manifestation devant le Faubourg Mena’Sen à Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

Des dizaines de personnes ont manifesté mercredi midi à Sherbrooke devant le Faubourg Mena’Sen, un complexe de retraités de 172 logements vendus à des intérêts privés dans la controverse.

Des représentants du Conseil des Abénakis d’Odanak ont pris part à ce rassemblement en support aux locataires.

Plusieurs mois après la transaction, des résidents et élus locaux ne comprennent toujours pas comment les cinq anciens administrateurs de la Cité des retraités de l’Estrie, un organisme sans but lucratif, ont pu décider de vendre un bien collectif comme celui-là.

Plusieurs personnes s’interrogent à savoir où sont passés les 18,25 millions $ payés par les acquéreurs.

Jusqu’en 2020, une trentaine de locataires bénéficiaient de subventions de la Société canadienne d'hypothèques et de logement pour couvrir une partie de leur loyer.

Maintenant, ils se questionnent et craignent pour l’abordabilité de leur logement.

Les nouveaux locataires paieraient déjà 100 $ de plus que les résidents actuels pour un logement identique selon la députée solidaire de Sherbrooke, Christine Labrie.

Les résidents du Faubourg Mena’Sen et leur avocat continuent de réclamer une enquête indépendante et complète sur la vente de l’immeuble, transaction effectuée en février dernier à la suite de la dissolution de l’OBNL par les administrateurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.