/lifestyle/food
Navigation

Des gâteaux plein la fraise !

Coup d'oeil sur cet article

La saison des fraises des champs bat son plein, et c’est le meilleur temps d’en profiter ! On la déguste nature, surmontée de glace vanille, sur une tranche de gâteau blanc généreusement tapissée de chantilly. Elles sont tellement savoureuses et gorgées de sucre qu’il n’est pas nécessaire de faire compliqué. Néanmoins, si vous souhaitez laisser le soin à un professionnel de magnifier ce fruit rouge, voici quelques suggestions de pâtisseries à visiter. 

Café Bazin

Photo courtoisie

Bertrand Bazin, du café éponyme alliant pâtisserie fine et bistro français à midi, propose un fraisier pas tout à fait traditionnel, mais d’une charmante délicatesse. Il prend la forme d’un roulé, dressé verticalement et composé d’une dacquoise à l’amande, laquelle est garnie d’une chantilly amandes et fleur d’oranger, puis d’un coulis de fraise. On le déguste sur place après une tartine niçoise ou une part de quiche, ou à emporter avec un café.

cafebazin.com 

380, av. Victoria, Westmount 

La Fournée d’Olivier

Photo courtoisie

Détrompez-vous, la boulangerie La Fournée d’Olivier ne s’arrête pas à quelques fournées par jour. L’équipe ne s’affaire pas non plus à uniquement pétrir la pâte : on la tourne, on la cuit pour en faire une pâte sucrée, des biscuits, des moelleux, des génoises... Vous aurez compris, c’est également une pâtisserie – qui d’ailleurs, n’a pas à rougir à côté des adresses de la grande métropole. Aux commandes, un chef pâtissier en pleine maîtrise de son laboratoire, qui déroule lui aussi un charmant tapis rouge à la fraise du Québec, avec deux créations. D’un côté, un fraisier plus léger que le traditionnel, puis de l’autre, une tartelette mariant fraise, amandes et jasmin.  

lafourneedolivier.com 

1133, boul. Armand-Frappier, Sainte-Julie 

Chez Potier

Photo courtoisie

C’est à la lumière de ses créations raffinées et gourmandes que le chef pâtissier Olivier Potier propose sa propre version du fraisier, auquel il agence gracieusement la pistache. La pièce est composée d’un biscuit moelleux à la pistache, d’un confit de fraises, d’une crème légère à la vanille de Madagascar, d’une chantilly à la pistache, puis d’une quantité impressionnante de fraises fraîches. De quoi « tomber dans les fraises ». 

chezpotier.com 

630, rue Wellington, Montréal 

Marché Artisans

Photo courtoisie

Vraisemblablement, le chef pâtissier et meilleur ouvrier de France Jean-Marc Guillot avait bien hâte de retourner à l’atelier pour desservir le Marché Artisans, qui a récemment célébré sa réouverture officielle. En plus de retrouver quelques classiques de la maison, on peut, ici aussi, profiter pleinement de la saison des fraises du Québec. Cette fois-ci, on les retrouve sur un biscuit sablé breton, étoffées d’une crème légère à la verveine, ainsi que de quelques cubes de gelée de fraises au yuzu. Voici une autre raison de redécouvrir ce marché, situé à l’intérieur
de l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth ! 

marcheartisans.com 

900, boul. René-Lévesque O., Montréal


Tommy Dion est chroniqueur/critique gastronomique et fondateur de la plateforme web et guide gourmand www.lecuisinomane.com. 


 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.