/travel/destinations/quebec
Navigation

Côte-Nord: 13 choses à savoir sur les croisières à bord du Bella-Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Le Bella-Desgagnés, c’est le navire qui ravitaille l’île d’Anticosti et les communautés de la Basse-Côte-Nord qui ne sont pas reliées par la route. Chaque semaine, le bateau fait l’aller-retour entre Rimouski et Blanc-Sablon, en s’arrêtant dans des villages aux noms lointains comme Tête-à-la-Baleine, La Tabatière ou Unamen Shipu. 

Vous pouvez y embarquer comme passager pour vous déplacer d’une communauté à l’autre, mais vous pouvez aussi y monter pour faire une croisière d’une semaine par-delà la 138, jusqu’au bout de la Côte-Nord.

Un voyage mémorable, qui n'a rien d'une croisière comme les autres! 

Voici 13 choses auxquelles vous pouvez vous attendre lors d’un voyage sur le Bella-Desgagnés:

Vous découvrirez un autre univers.

Cindy Nadeau / Courtoisie

Les paysages nordiques et sauvages. Les villages de 100 ou 200 habitants. Les maisons colorées sur les rochers. La météo imprévisible. Les levers de soleil sur le golfe du Saint-Laurent. Les étoiles, les baleines, le vent du large... À bord du Bella – comme plusieurs le surnomment affectueusement –, vous aurez de quoi vivre le dépaysement des grands voyages. Particulièrement en quittant Kegaska, le village où «s’arrête» la route 138, ou encore en voguant à travers les îles Mingan, le long des côtes d’Anticosti ou de part et d’autre des fjords de l'immense rivière Saint-Augustin.

Vous serez sur un navire «au travail».

Cindy Nadeau / Courtoisie

Le but premier du Bella-Desgagnés est de ravitailler la Basse-Côte-Nord et de servir de «route» entre certaines communautés. Le volet «croisière» fait partie de son ADN, mais ce n’est pas sa priorité. C’est donc très différent d’une croisière traditionnelle. Ici, c’est le cargo qui mène le bal, et ce volet fera partie intégrante de votre expérience. Vos temps d’escale, par exemple, correspondront au temps de transbordement du navire, ils pourront être modifiés si besoin et certains arrêts pourraient être annulés si la météo est trop défavorable pour accoster.

Vous ferez de courtes escales.

Tête-à-la-Baleine
Sarah Bergeron-Ouellet
Tête-à-la-Baleine

Le Bella-Desgagnés fonctionne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, 10 mois par année. Chaque semaine, il dessert 12 ports différents, dont certains très difficiles, aller-retour. Cela correspond à plus de 20 arrêts. Inutile de dire que ça va rondement, et que vous n’aurez pas le temps d’aller faire une partie de pêche dans l’arrière-pays durant le transbordement! En général, les escales durent entre 1h et 3h, et les haltes qui ont lieu de nuit à l’aller ont lieu de jour au retour, ou vice-versa.

Vous mangerez de délicieux fruits de mer de la Côte-Nord.

Homard, crabe, moules, pétoncles... Le Bella-Desgagnés ne s’en vante étonnamment pas beaucoup sur son site web, mais les fruits de mer locaux sont (très) fréquents parmi les choix de menu à la salle à manger, et ce, en plus des options de poissons quotidiennes. Le grand luxe!

Vous verrez le village où a été tourné le film La Grande Séduction.

Relais Nordik / Courtoisie

Village de pêcheurs construit sur une île rocheuse, Harrington Harbour est encore plus photogénique que dans le film qui l’a fait connaître au public en 2003, avec ses trottoirs de bois, ses maisons colorées, ses cordes à linge et ses bateaux de pêche. Un coup de cœur.

Harrington Harbour
Sarah Bergeron-Ouellet
Harrington Harbour

Vous découvrirez aussi le village de Gilles Vigneault.

Natashquan, que l’on peut rejoindre par la route 138, fait partie des arrêts à l’aura mythique de la croisière. Si vous avez assez de temps à terre, vous pourrez découvrir le site patrimonial des Galets et voir l’immense plage de sable blanc du village... dont les eaux sont apparemment plus chaudes qu'on le croit. 

Vous verrez sûrement les cerfs d’Anticosti.

Sébastien St-Jean / Courtoisie

L’île d’Anticosti et ses 7900 km2 abritent des dizaines de milliers de cerfs de Virginie. Certains d’entre eux ont élu domicile à Port-Menier, seul village de l’île et lieu de votre débarquement. Vos chances d’en croiser quelques-uns en allant explorer la plage ou le musée sont (très) élevées.

Vous irez jusqu’à la frontière du Labrador.

Le dernier arrêt du bateau, Blanc-Sablon, est situé juste à la frontière du Labrador. Les paysages y sont grandioses, l’air y est pur et on s’y sent un peu comme au bout du monde. Contrairement aux villages qui le précèdent sur la côte, Blanc-Sablon peut être rejoint par la route à partir du Québec: il faut faire un «léger» détour par le Labrador; un trajet total de 30h pour se rendre à Montréal.

Vous pourrez réserver des excursions pour découvrir les communautés.

Julie Perrier, enseignante à La Tabatière et guide avec Voyages Coste, à La Tabatière-Mutton Bay.
Sarah Bergeron-Ouellet
Julie Perrier, enseignante à La Tabatière et guide avec Voyages Coste, à La Tabatière-Mutton Bay.

Le Bella nous permet de débarquer dans les villages, mais il n’offre pas d’excursions organisées. Par contre, il a un partenariat avec la coopérative de solidarité en tourisme équitable Voyages Coste. Auprès d’elle, vous pouvez réserver différentes sorties à terre (à l’avance, en saison). 

Les excursions consistent souvent en de petites virées à pied ou en autobus scolaire avec un.e guide local.e, avec qui vous pourrez échanger et découvrir des bribes du mode de vie si particulier de la Basse-Côte-Nord. Un must. L’une de ces excursions a lieu, par exemple, dans la communauté innue Unamen Shipu. 

Il y a aussi d’autres types d’activités offertes par Voyages Coste, comme un safari-photo à Blanc-Sablon ou une dégustation dans un fumoir à Port-Menier. 

En haute saison, Parcs Canada, de son côté, organise une excursion à la découverte des formations rocheuses étonnantes de l'île Niapiskau, dans l'archipel de Mingan. 

Île Niapiskau, archipel de Mingan
Sarah Bergeron-Ouellet
Île Niapiskau, archipel de Mingan

Vous aurez droit à diverses présentations à bord.

L’été, des guides-interprètes du ROMM (Réseau d’observation des mammifères marins) organisent diverses conférences à bord. Présentations sur les villages nord-côtiers, sur le fonctionnement du navire ou sur le milieu marin, dégustation de thé du Labrador, projections de films, séances d’observation de baleines sur les ponts, rencontres avec des membres de l’équipage; les interventions sont variées et à ne pas manquer.

Votre cabine sera simple, mais confortable.

Sarah Bergeron-Ouellet

Navire cargo-passagers unique, le Bella-Desgagnés fêtera ses 10 ans en 2023. Ses cabines sont petites, mais elles sont récentes et confortables. Il y en a sept types, pour deux ou quatre personnes. Elles ont toutes des lits simples, un hublot, une télé et un bureau, de même qu’une salle de bain privée avec lavabo, toilette, douche... et plancher chauffant!

Vous aurez les yeux ronds en observant le transbordement du navire.

Cindy Nadeau / Courtoisie

Ce n’est pas tous les jours qu’on voyage à bord d’un navire marchand, en zone boréale isolée de surcroît. Im-pos-si-ble de ne pas être impressionné par les manœuvres de l’immense grue qui décharge les conteneurs, et par tout ce qui transite sur le Bella. Winnebagos, tomates fraîches, maisons préfabriquées ou «2x4»: absolument tout y monte.

Vous ferez de belles rencontres.

Sébastien St-Jean / Courtoisie

Ce sera le cas à bord, avec les membres d’équipage attentionnés, avec les passagers en transit ou avec les croisiéristes de divers horizons. Et ce sera aussi le cas à terre, lors des excursions avec les accueillants guides locaux ou simplement au hasard de vos promenades dans les petits villages au quotidien si loin du nôtre. C’est une grande part de l’expérience sur le Bella, l’une de celles qui risquent de rester avec vous longtemps.

LE TRAJET & LES ESCALES

• Rimouski

• Sept-Îles

• Port-Menier (Anticosti)

• Havre-Saint-Pierre

• Natashquan

• Kegaska

• La Romaine-Unamen Shipu

• Tête-à-la-Baleine

• La Tabatière

• St-Augustin-Pakuashipi

• Blanc-Sablon

• (Même trajet au retour, en sens inverse.)

Sébastien St-Jean / Courtoisie

À SAVOIR

LE PRIX

• Tarif aller-retour pour 7 nuits: à partir de 1649 $ + taxes par personne en haute saison (ou à partir de 1233 $ + taxes en basse saison). Ce prix n’inclut pas l’alcool, ni les pourboires ou les excursions guidées. Prix réduit pour les 15 ans et moins et les 65 ans et plus.

• Il est possible de faire un voyage sur mesure et de choisir son port de départ et d’arrivée.

• Cette saison, les forfaits de 7 jours à partir de Rimouski, Sept-Îles et Havre-Saint-Pierre sont complets jusqu’au 25 septembre..

Kegaska et la «fin» de la route 138.
Sarah Bergeron-Ouellet
Kegaska et la «fin» de la route 138.

LES EXCURSIONS

• Pour en savoir plus sur toutes les excursions (sauf celle sur l'archipel de Mingan): voyagescoste.ca

• Pour l'excursion dans la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan (en saison), les informations sont données aux passagers une fois sur le navire.  

DES INFOS UTILES

- Le Bella compte une salle à manger, une cafétéria, un petit bar au pont 8, des salons et plusieurs salles de repos avec des sièges de type avion (dont plusieurs avec écran de divertissement).

- Il y a le wi-fi à bord. Il fonctionne bien dans plusieurs zones géographiques, mais pas partout.

- Le navire peut accueillir 420 passagers, dont 40 membres d’équipage et environ 120 voyageurs pour le volet croisière. Certaines cabines sont réservées en tout temps aux habitants de la région.

- Pour en savoir plus: relaisnordik.com

Près du quai de Saint-Augustin, en mai 2022.
Sarah Bergeron-Ouellet
Près du quai de Saint-Augustin, en mai 2022.

Notre voyage a été rendu possible grâce à Tourisme Côte-Nord et Relais Nordik.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.