/sports/baseball
Navigation

Capitales de Québec: le premier rang pour objectif

Capitales de Québec: le premier rang pour objectif
PHOTO COURTOISIE / CAPITALES DE QUÉBEC / CHRISTIAN GINGRAS

Coup d'oeil sur cet article

Nul n’a été plus agréablement surpris du début de saison des Capitales de Québec que leur gérant, Patrick Scalabrini. En vertu d’un dossier de 30-14, l’organisation de la Belle Province règne au sommet de l’Association de l’Est à quelques jours de la mi-saison.

• À lire aussi: Capitales de Québec: retrouver le rythme du début de saison

«C’est hyper positif, c’est sûr, on est en première place du classement général. On a eu une super belle séquence de 13 matchs victorieux consécutifs», a lancé Scalabrini mardi, lorsqu'on l'a joint au bout du fil et que l’équipe était en déplacement vers Troy, dans l’État de New York, pour y jouer une série de trois matchs contre les ValleyCats de Tri-City.

Et les Capitales ne comptent pas s’arrêter de sitôt. Ils ont accueilli les Cubains Yordan Manduley et Yoelkis Guibert à la fin du mois de juin, en plus de transiger pour le Canadien Tristan Pompey lors de la dernière fin de semaine. Si l’objectif n’était pas nécessairement de finir au premier rang en début de saison, ce l’est devenu.

D’ailleurs, les premiers de chaque association au classement accéderont automatiquement aux séries de division, alors que les équipes qui finiront aux deuxième et troisième rangs de leur association respective auront à jouer un duel à élimination directe avant d’y accéder.

«On ne pensait pas être aussi dominants tôt dans la saison parce qu’il manquait des morceaux, des pièces maîtresses», a ajouté Scalabrini.

«On a eu un petit creux de vague peut-être depuis 10 jours, ce qui est explicable, ça arrive dans toutes les saisons. Au baseball professionnel, on joue tous les jours, c’est sûr qu’il y a de petits creux de vague, mais je m’attends à ce qu’on recommence à bien jouer avec les quelques ajouts qui viennent nous aider.»

Encore de la place à l’amélioration

Si les Capitales peuvent remercier leurs lanceurs pour ce début de saison, l’attaque, elle, laisse encore place à l’amélioration. La formation de la Capitale-Nationale pointe en seconde moitié de classement de la Frontier League dans plusieurs catégories offensives, une situation qui a pris Scalabrini au dépourvu. L’ajout récent des trois frappeurs réguliers devrait aider dans ce département.

«Je croyais qu’on allait être une équipe plus offensive que défensive, de dire le gérant. Je me suis complètement trompé là-dessus, mais j’espère qu’il y en a qui vont se relever, qui vont en donner un petit peu plus en deuxième moitié.»

«C’est indéniable qu’on ne peut pas avoir l’offensive qu’on a eue depuis le début de l’année et espérer gagner le championnat. Ça en prend plus de ce côté-là. On est conscients de ça.»

Le premier duel prévu entre les Capitales et les ValleyCats, mardi, a été annulé et reporté à mercredi en raison de la pluie.

Une date encerclée au feutre rouge

La première série de la saison entre les Capitales et les Aigles de Trois-Rivières n’a pas connu le dénouement souhaité par Scalabrini.

La formation de la Mauricie a enlevé les deux premiers duels au Stade Canac, avant que les favoris de la foule répliquent par une écrasante victoire de 17 à 2.

Il faut d’ailleurs souligner que les deux formations québécoises se connaissent particulièrement bien, puisqu’en 2021, des membres de chacune des équipes ont uni leurs forces pour former «Équipe Québec», en raison de la pandémie de COVID-19.

«Personnellement, je la prends plus à cœur, parce qu’il y a beaucoup de joueurs là-dedans que j’ai laissé aller, a admis Scalabrini, au sujet de la série perdue face aux Aigles. Depuis deux ans, il y a des joueurs qui étaient avec nous, avec "Équipe Québec" l’an dernier. C’est des gars que je connais mieux, ça me fait doublement quelque chose de perdre une série à la maison contre eux. Il faut leur donner du crédit, ils sont arrivés prêts, ils ont bien performé.»

Les deux formations apprendront à se connaître encore mieux d’ici la fin de la saison, puisqu’elles doivent disputer trois autres séries entre elles, toutes au mois d’août. Scalabrini a d’ailleurs encerclé la première au feutre rouge sur son calendrier, du 5 au 7 août, encore au Stade Canac.

«On a bien hâte de les réaffronter et de se représenter. On va l’attaquer un peu différemment, mais j’ai hâte de leur répondre», a-t-il simplement lâché.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.