/news/currentevents
Navigation

Un homme de Waterloo accusé de meurtre; le BEI enquête

Bloc justice
Photo d'archives, Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de Waterloo a été accusé jeudi, au palais de justice de Granby, du meurtre au deuxième degré d'une femme tuée le 13 juin dernier à Stukely-Sud. 

En plus d'être accusé de meurtre au deuxième degré, Jean-Philippe Coutu fait face à des accusations de menaces de mort, d'intimidation et d'introduction par effraction.

L'homme de 41 ans a été arrêté alors qu'il tentait d'entrer dans une résidence du chemin Robert-Savage, à Stukely-Sud. À la suite d'informations transmises par le suspect aux policiers, le corps inanimé d'une femme de 66 ans a été retrouvé dans un boisé situé près de la résidence.

Détenu depuis son arrestation, Jean-Philippe Coutu reviendra devant le tribunal le 22 août prochain.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) est aussi mêlé au dossier puisque, quelques minutes avant le meurtre, des patrouilleurs de la Sûreté du Québec avaient intercepté le suspect pour une infraction au Code de la sécurité routière. L'individu aurait alors «tenu des propos incohérents et menaçants» avant de quitter les lieux». Le BEI poursuit son enquête.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.