/lifestyle/home
Navigation

Comment réduire votre consommation d’eau sans négliger le gazon et les plantes dans la cour

811665524
Getty Images/iStockphoto

Coup d'oeil sur cet article

L’été est une saison gourmande en eau: son usage extérieur peut représenter jusqu’à 50% de la consommation résidentielle, principalement en raison du gazon, du potager et du jardin. Mais comment être plus écoresponsable? En changeant quelques habitudes quotidiennes pour générer un réel impact.

La plupart des villes et des municipalités conscientisent les citoyens à l’utilisation intelligente de notre or bleu. Certaines se démarquent dans leur approche, comme la Ville de Laval. 

Depuis plusieurs années, elle reçoit l’attestation 5 étoiles du Programme d’excellence en eau potable de Réseau Environnement. Elle vient d’ailleurs de lancer la campagne de sensibilisation «Un joyau dans chaque goutte» pour inviter les citoyens à diminuer leur consommation d’eau potable cet été.

Voici des astuces pour y arriver, sans compromettre la santé de la végétation de votre cour: 

811665524
Getty Images/iStockphoto

Arroser le matin ou le soir 

Pelouse, potager ou jardin fleuri, donnez-leur de l’eau au petit matin ou lorsque le soleil est couché. Bref, quand il fait moins chaud! Cette astuce empêchera l’eau de s’évaporer trop vite et donc de se gaspiller.

À Laval, comme dans d’autres villes du Québec, un règlement réduisant les périodes d’arrosage permet une économie d’eau substantielle, puisqu’il minimise les abus. D’ailleurs, le gazon n’a en réalité pas besoin de plus de 3 heures combinées d’arrosage par semaine. 

Vous pourriez aussi utiliser un pluviomètre pour évaluer si vous avez suffisamment arrosé: 2,5 cm d’eau par semaine devraient suffire.

Ne pas arroser un gazon jaune 

Si votre pelouse a fière allure et, en quelques jours de canicule, elle devient jaune, ne l’arrosez surtout pas en abondance. En effet, pendant ces quelques jours de chaleur intense, elle se met en dormance afin de minimiser ses besoins en eau. Elle retrouvera sans doute sa couleur verte par la suite.

811665524
Getty Images/iStockphoto

Utiliser l’eau de pluie 

En optant pour un récupérateur de pluie connecté à une gouttière, il sera possible d’entreposer l’eau sans que vous y mettiez le moindre effort. Par la suite, vous pourrez vous en servir pour arroser votre potager. À ce sujet, la Ville de Laval offre une subvention d’un maximum de 70$ pour l’achat d’un baril de récupération d’eau de pluie.

Vous pourriez également installer une rallonge de descente pour gouttière afin de faire un chemin pour que l’eau du toit arrive jusqu’à vos plates-bandes.

Rendre votre gazon plus fort 

Une astuce pour ne pas arroser trop souvent votre gazon est de lui offrir une santé de fer. Pour ce faire, laissez-lui une longueur de 8 cm. Ainsi, les herbes conserveront plus facilement leur humidité. C’est également une manière de freiner l’apparition des mauvaises herbes!

Vous pourriez aussi faire de l’herbicyclage, c’est-à-dire de laisser la pelouse tonte à même le sol afin qu’elle se transforme en engrais pour fertiliser le sol. Économique et pratique!

De plus, sachez que la tourbe contenant une seule espèce sera plus fragile aux canicules, aux insectes et aux autres agressions naturelles. Pour un gazon qui demande moins d’entretien, donc moins d’eau, pensez à le mélanger avec du trèfle ou du thym. 

811665524
Getty Images/iStockphoto

Miser sur des plantes indigènes pour le jardin 

Les végétaux d’ici sont bien plus adaptés à notre climat que les espèces exotiques, c’est pourquoi elles sont plus résistantes. Pour un jardin qui demande moins d’eau, choisissez des plantes indigènes comme l’asclépiade commune, l’immortelle blanche, l’iris versicolore ou la mitrelle à deux feuilles.

Se tourner vers d’autres types de sols

Pourquoi ne pas troquer l’habituel gazon par d’autres matières qui nécessitent peu d’entretien et aucun arrosage? Une surface de paillis sera jolie en plus de conserver le sol au frais alors que des pierres seront pratiques et chics pour accompagner vos végétaux.

Il y a tant de manières de réduire votre consommation d’eau! Pour d’autres conseils, rendez-vous sur le site de la Ville de Laval.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.