/entertainment/tv
Navigation

«Larry»: des coups de feu qui font écho à la réalité

«Larry»: des coups de feu qui font écho à la réalité
PHOTO COURTOISIE, Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

La fiction rejoint la réalité dans la série Larry, un suspense dans lequel un échange de coups de feu en pleine rue – et en plein jour de surcroit –, va à nouveau changer la trajectoire d’un ancien policier spécialisé en infiltration.

Comme la métropole est en ce moment le théâtre de plusieurs incidents impliquant des armes à feu, l’auteur Stéphane Bourguignon et le réalisateur Patrice Sauvé – le duo derrière La vie la vie – visent dans le mille avec Larry, la police ayant fort à faire pour débusquer les petits criminels qui, en tirant sans réfléchir, font d’innocentes victimes et terrorisent des quartiers entiers.

Larry (Benoit Gouin) a quitté la police en disgrâce à la suite d’une affaire de corruption et est maintenant agent de sécurité. Marié depuis 40 ans à France (Monique Spaziani), sa douce et lui sont installés dans un quartier multiethnique, Parc-Extension pour ne pas le nommer.

Un jour qu’ils rentrent chez eux avec leur petit-fils (Antonin Bouffard), une fusillade éclate en marge d’une transaction de drogue. Blessée grièvement, France perd l’usage de ses jambes et Larry, qui se sent coupable, vit un moment de rédemption qui le pousse à mener sa propre enquête en parallèle. Le sexagénaire se met dans le pétrin, vit des moments haletants et a maille à partir avec l’une des seules policières le soutenant encore, Lisa (Macha Limonchik).

«Larry»: des coups de feu qui font écho à la réalité
PHOTO COURTOISIE, Radio-Canada

Solide dans son rôle de gars boqué, Benoit Gouin a été de presque tous les jours de tournage, plus de 60 sur 65. Et c’était du sport, avec quelque 25 journées dédiées à coordonner et à chorégraphier les cascades ponctuant les intrigues. Pour être fin prêt, le comédien d’expérience a cessé toute consommation d’alcool et s’est mis en forme.

«J’ai essayé de sonder toutes les zones de ce personnage qu’on aime et qu’on déteste, mais pour qui on a, je pense, énormément d’affection. On est avec lui malgré toutes ces zones grises», a souligné Benoit Gouin, lundi, en table ronde.

«On va douter de ses choix, mais lorsque ses choix l’amènent à un carrefour moral, on comprend que c’est quelqu’un qui est fondamentalement bon.»

Jusqu’où ira-t-il pour coincer les auteurs de la fusillade ayant cloué sa femme dans un fauteuil roulant? L’un des tireurs, il faut le noter, est lié à l’enquête l’ayant fait partir en vrille des années auparavant.

Zone inconfortable

Stéphane Bourguillon voulait mettre le téléspectateur dans une «zone inconfortable» et l’obliger à se «positionner» face à Larry. «La série est conçue de manière à faire vivre le plus de sensations et d’émotions possibles aux téléspectateurs», a indiqué celui à qui l’on doit les séries Tout sur moi et Fatale-Station.

Jusque-là, l’auteur n’avait jamais songé à écrire un suspense policier quand on lui en a commandé un. Et il aurait préféré que la série ne soit pas autant d’actualité avec tous les coups de feu qui se font entendre dans le Grand Montréal. «Tant mieux si on peut avoir une prise pour comprendre ce phénomène-là», mais la série n’a pas ce but, a-t-il souligné.

Son complice Patrice Sauvé, qui a revu French Connection pour s’inspirer, est heureux que l’histoire tourne autour d’un sexagénaire. Alors que les baby-boomers songent à prendre leur retraite, «Larry pense à se réincarner, à se réaffirmer et à réaffirmer tout ce qu’il peut être encore, apprendre encore [...]», a dit le réalisateur.

La série met en vedette plusieurs visages moins familiers ou de plus en plus en plus connus, selon le cas. Pensons à Michaëna Benoît, Steve Diouf, Irdens Exantus, Sharon James, Naïla Louidort, Vincent Paradis-Montplaisir et Madani Tall.

Zeneb Blanchet (Audrey est revenue) Alexa-Jeanne Dubé (Faits divers), Germain Houde (Victor Lessard), Simon Lacroix (Faits divers), Anglesh Major (Audrey est revenue) et Jean-Moïse Martin (Lâcher prise) sont aussi de la distribution.

Produits par Avenue Productions, les 10 épisodes de Larry débarquent sur ICI TOU.TV EXTRA dès le jeudi 14 juillet.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.